Connectez-vous S'inscrire



Le Professeur Christian Cabrol interviendra sur "Le don d'organes et la transplantation : hier, aujourd'hui et demain" le lundi 18 octobre

La Ville des Sables d'Olonne accueille dans le cadre des Jeux Nationaux des Transplantés et Dialysés organisée par Trans-Forme une conférence animée par le Professeur Christian Cabrol le lundi 18 octobre à la salle des conférences de l'Abbaye St-Croix.



Le Professeur Christian Cabrol interviendra sur  "Le don d'organes et la transplantation : hier, aujourd'hui et demain" le lundi 18 octobre
Chirurgien cardiaque, le Professeur Christian Cabrol est connu pour avoir réalisé la première transplantation cardiaque en Europe le 27 avril 1968, à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière à Paris. Il est également à l'origine de la première transplantation cardio-pulmonaire en 1982, et de la première implantation de cœur artificiel en France en 1986. Dès le succès de sa première transplantation en France, il s'est investi dans la sensibilisation du public à l'enjeu du don d'organes pour sauver des malades. Il est aujourd'hui Président de la fondation Adicare (Association pour le Développement et l'Innovation en Cardiologie) destinée à trouver des solutions nouvelles dans la prévention, le diagnostic et le traitement des maladies cardiovasculaires.
Présent aux Sables d'Olonne, le lundi 18 octobre 2010 à 20h, dans la salle des conférences de l'Abbaye St-Croix, il interviendra auprès de tous sur "Le don d'organes et la transplantation : hier, aujourd'hui et demain" et permettra d'en débattre et de réfléchir aux questions actuelles du don d'organes.
Plus de 40 ans après la réussite de la première greffe, la France est en retard en matière de don d'organes. Si 40 000 personnes vivent en France avec un organe greffé, plus de 8 000 personnes restent encore sur liste d'attente. On greffe chaque année en France plus de 300 cœurs et on pourrait en greffer plus si les équipes spécialisées pouvaient disposer de plus de greffons. Environ 300 malades décèdent encore chaque année faute de greffe d'organes. Pourtant, le nombre de donneurs potentiels est largement suffisant, mais l'opposition des familles reste l'obstacle principal au prélèvement. Quelque 4 000 personnes vivent aujourd'hui avec le cœur d'un autre. Le cœur est le troisième organe le plus greffé, derrière le rein et le foie. Comme aime à le répéter le Professeur Christian Cabrol, "donner ses organes, c'est donner la vie".

Pour tout savoir du don d'organes et de tissus : www.agence-biomédecine.fr

Retrouvez le programme des Jeux Nationaux des Transplantés et Dialysés qui se dérouleront aux Sables d'Olonne, du 22 au 24 octobre 2010.



Partager


Vendredi 1 Octobre 2010 - 15:51
Vendeeinfo

Lu 664 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017