Connectez-vous S'inscrire


Recherche personnalisée


La plus grande fête des métiers d'hier et d'aujourd'hui de Vendée ce dimanche à Aubigny

Agé aujourd'hui de 84 ans, Albert Bocquier, le dernier sabotier de Vendée, est toujours, malgré quelques petits ennuis de santé, frais comme un gardon. Dimanche, bien que non-exposant, il ira voir les réalisations de ses copains artisans d'hier et d'aujourd'hui.
Cette manifestation devrait attirer, en fonction du temps, entre 5000 et 10000 personnes.



La plus grande fête des métiers d'hier et d'aujourd'hui de Vendée ce dimanche à Aubigny
Outre son musée des records, la petite commune d'Aubigny, située à cinq minutes de La Roche-sur-Yon en direction de La Tranche-sur-Mer, détient un autre privilège, dont l'ancien sabotier Albert Bocquier et Joël Commeau, coordinateur de l'animation, sont fiers : " Nous sommes la seule commune dans le département, avec peut-être L'ïle d'Olonne, où les artisans d'hier et d'aujourd'hui sont au centre du spectacle".
Ce dimanche 10 août, à partir de 10 h, les rues de la commune de 3 000 habitants, accueilleront pour la 29e fois d'innombrables artisans, qui, la plupart du temps, travailleront sur place pour le plus grand plaisir des visiteurs.
Un concours national de maréchalerie
33 concurrents, venus de la France entière, prendront part, dès ce samedi, de 9 h 30 à 17 h, au concours national de maréchalerie, un métier d'antan qui renaît vu le nombre de jeunes présents à Aubigny ce week-end. Une épreuve,supervisée par Lionel Bertin, un Talmondais, vice-champion du monde de maréchlalerie, qui se poursuivra dimanche de 10 h à 18 h.
Des métiers d'hier et d''aujourd'hui
En flânant dans les rues d'Aubigny, les visiteurs auront tout loisir de retrouver les fabrications d'antan : vannerie en jonc, osier, ronces ou châtaignier, bouilleur de cru avec son alambic, batteur de faux, rempailleur de chaises, fileur de laine, dentellière de fuseaux, sans oublier la fabrication sur place de pain dans un four à bois et de beurre de ferme.
Toujours aussi présent, l'animateur Jean Robert saura aussi donner des explications sur des moments traditionnels de la Vendée d'antan : jeu de l'aluette, boules en bois, décors de noces à l'ancienne dans une grange, coiffes... Il sera aussi aux côtés d'artisans, qui savent perpétuer , à l'ère de l'informatique, des métiers dans lesquels on ne retrouve que des passionnés : tourneurs sur bois, potiers, tailleurs de pierre, souffleur...
Une vitrine de la Vendée
Aubigny sera également ce dimanche 10 août une vitrine de la Vendée. Tout d'abord, avec la présence de produits gastronomiques : sel de mer, salicornes, arachides de Noirmoutier, confitures de rose... ; ensuite, avec celle d'autres passionnés : facteur et fabricant d'accordéons, concepteur de vitraux, marqueteur, sculpteurs sur bois et sur métiers.
Le midi et le soir, il sera possible de déjeuner et de dîner sur place pour un prix modique. La journée prendra fin par une soirée musicale avec le groupe " Carte postale" puis, vers 23 heures, une retraite aux flambeaux et un spectacle pyrotechnique, offert par la municipalité.
Entrée : 4 euros par personne (gratuit pour les enfants de moins de 16 ans).

Vendredi 8 Août 2008 - 00:00
guyandre.coquet@orange.fr
Lu 3039 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017 | Notre-Dame des Landes | Elections municipales 2020 | Brétignolles-sur-Mer



Galerie
La Course croisère des Ports vendéens juillet 2008
4.JPG
4.JPG
2.jpg


Journées européennes de l'archéologie les 18, 19 et 20 juin

Depuis 12 ans, les Journées européennes de l’archéologie (JEA) invitent le public à plonger dans le passé, à explorer les traces matérielles des sociétés depuis la .Préhistoire. Pendant trois jours, plus d’un millier de manifestations seront proposées à toutes et à tous partout en France : ouverture exceptionnelle de chantiers de fouilles, activités pédagogiques et ludiques, rencontres avec des chercheurs, découvertes de laboratoires, expositions, projections...

2021 : les « Coulisses de l’archéologie » se dévoilent
Cette année, les JEA font un focus sur les « Coulisses de l’archéologie », une sélection de propositions inédites, pour découvrir des lieux ou des collections inaccessibles aux publics : réserves de musée, coulisses d’exposition ou de
laboratoires, ateliers de création, musée en chantier… Au programme : les ateliers réalisant la réplique de la Grotte Cosquer, l’atelier de restauration du musée d’Arles antique abritant les célèbres enduits peints de style pompéiens du site de la Verrerie, la visite en avant-première du futur Musée Narbo Via à Narbonne, un squelette de mammouth au centre Inrap à La Courneuve, des moulages de pas d’enfants néandertaliens… Les visites se feront uniquement sur réservation et enjauge réduite.
Une dynamique européenne
En 2020, 28 pays avaient participé aux JEA et à l’opération numérique #Archeorama.En 2021, pour la troisième édition européenne, les JEA seront ouvertes à tous les pays du Conseil de l’Europe : 11 nouveaux pays ont rejoint la dynamique. Marcher sur les traces de notre passé lors des JEA, c'est enfin dépasser nos confins pour, partout
en Europe, profiter à nouveau des lieux culturels et patrimoniaux, et aller au contact des chercheurs et des acteurs du patrimoine archéologique.
Arte, un partenariat historique
Depuis leur création, les JEA bénéficient du partenariat de la chaîne Arte, qui consacrera, cette année encore, une programmation exclusive à l’archéologie le samedi 19 juin.
Ils soutiennent les JEA
La manifestation bénéficie du soutien de Bouygues Travaux Publics et des groupes Promogim, Demathieu Bard et Capelli.
Tout le programme et toutes les informations > journees-archeologie.fr
Suivez les JEA sur les réseaux sociaux #JEArcheo


Vendeeinfo
30/05/2021



Les archives de la Vendée