Connectez-vous S'inscrire


Recherche personnalisée


L'Eglise de Saint Sauveur : renaissance après plusieurs années de restauration

L'église était pleine samedi matin pour la réouverture de Saint Sauveur nichée en plein coeur de l'Ile d'Yeu Le coût global de l'opération s'élève à 2,4 milions d'euros dont 175 000 de dons qui a pu être récolté à travers une souscription Bruno Noury le Maire , Dominique Rézeau le curé de la paroisse ont salué le travail des intervenants dont les compagnons de Saint Jacques spécialisés dans la restauration des monuments anciens. La chorale a ensuite entonné le Alléluia de Georg Friedrich Haendel



Après une étude préalable menée en 2007, la restauration totale de l’église a été lancée en 2010, sous la maîtrise d’œuvre de Pascal Prunet, architecte en chef des monuments historiques. Les façades ont fait l’objet d’une première tranche, durant laquelle il a été décidé de les couvrir d’une couche de badigeon blanc afin qu’elles retrouvent leur aspect d’origine, identique à celui de la plupart des bâtiments de l’île et lui rendant ainsi son rôle de signal dans le paysage maritime.

En novembre 2013, à l’occasion du piquetage des enduits dans l’absidiole Sud, a été découvert un ensemble de peintures murales jusque-là inconnu. Afin de mieux connaître ces peintures et de mener des premières opérations de conservation, une étude a été commandée, réalisée par l’atelier de restauration ARCOA. Trois campagnes de décors ont ainsi été mis en évidence : des architectures sur fond jaune et ocre, contemporaines d’un visage très finement dessiné au trait rouge, viennent se superposer à un décor ornemental de faux joints. Trois personnages en position d’orants appartiennent quant à eux à un décor plus tardif.

Des sondages ont par ailleurs été réalisés dans l’abside et le chœur, afin de déterminer si des peintures murales étaient présentes. Ils ont mis au jour un Christ en majesté dans le cul de four, accompagné par les Évangélistes évoqués dans les sources et des décors de faux joints avec fleurettes et rinceaux noirs.

Les travaux de restauration, arrêtés dans l’absidiole, le chœur et l’abside après la découverte, devraient reprendre en 2015.

Lundi 29 Juin 2015 - 12:06
Vendeeinfo
Lu 405 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017 | Notre-Dame des Landes | Elections municipales 2020 | Brétignolles-sur-Mer | Elections présidentielles de 2022



Galerie
La Course croisère des Ports vendéens juillet 2008
4.JPG
4.JPG
2.jpg


Journées européennes de l'archéologie les 18, 19 et 20 juin

Depuis 12 ans, les Journées européennes de l’archéologie (JEA) invitent le public à plonger dans le passé, à explorer les traces matérielles des sociétés depuis la .Préhistoire. Pendant trois jours, plus d’un millier de manifestations seront proposées à toutes et à tous partout en France : ouverture exceptionnelle de chantiers de fouilles, activités pédagogiques et ludiques, rencontres avec des chercheurs, découvertes de laboratoires, expositions, projections...

2021 : les « Coulisses de l’archéologie » se dévoilent
Cette année, les JEA font un focus sur les « Coulisses de l’archéologie », une sélection de propositions inédites, pour découvrir des lieux ou des collections inaccessibles aux publics : réserves de musée, coulisses d’exposition ou de
laboratoires, ateliers de création, musée en chantier… Au programme : les ateliers réalisant la réplique de la Grotte Cosquer, l’atelier de restauration du musée d’Arles antique abritant les célèbres enduits peints de style pompéiens du site de la Verrerie, la visite en avant-première du futur Musée Narbo Via à Narbonne, un squelette de mammouth au centre Inrap à La Courneuve, des moulages de pas d’enfants néandertaliens… Les visites se feront uniquement sur réservation et enjauge réduite.
Une dynamique européenne
En 2020, 28 pays avaient participé aux JEA et à l’opération numérique #Archeorama.En 2021, pour la troisième édition européenne, les JEA seront ouvertes à tous les pays du Conseil de l’Europe : 11 nouveaux pays ont rejoint la dynamique. Marcher sur les traces de notre passé lors des JEA, c'est enfin dépasser nos confins pour, partout
en Europe, profiter à nouveau des lieux culturels et patrimoniaux, et aller au contact des chercheurs et des acteurs du patrimoine archéologique.
Arte, un partenariat historique
Depuis leur création, les JEA bénéficient du partenariat de la chaîne Arte, qui consacrera, cette année encore, une programmation exclusive à l’archéologie le samedi 19 juin.
Ils soutiennent les JEA
La manifestation bénéficie du soutien de Bouygues Travaux Publics et des groupes Promogim, Demathieu Bard et Capelli.
Tout le programme et toutes les informations > journees-archeologie.fr
Suivez les JEA sur les réseaux sociaux #JEArcheo


Vendeeinfo
30/05/2021


Les archives de la Vendée