Connectez-vous S'inscrire

Elysées 2012 : Yves Bontaz totalise à ce jour 320 promesses de signatures



Elysées 2012 : Yves Bontaz totalise à ce jour 320 promesses de signatures
Les jours passent, et au QG savoyard d'Yves Bontaz, l'espoir de récolter les 500 promesses de signatures indispensables à la course à la présidentielle se précise. Petit candidat certes, Yves Bontaz n'en reste pas moins un porte-parole de choc pour faire valoir les PME !

A Marnaz en Savoie, la tension monte à quelques semaines du grand rendez-vous avec les électeurs de la présidentielle. « Je suis candidat à cette échéance et à ce jour, je totalise 320 promesses de signatures ». Une vraie satisfaction pour ce candidat atypique qui se lance en politique sur le tard mais avec la conviction d'avoir sa pierre à apporter à l'édifice France.


Un candidat atypique issu du monde de l'entreprise

Yves Bontaz est un retraité heureux et actif. « J'ai monté mon entreprise à partir de rien et aujourd’hui, elle emploie 1 800 salariés au travers de ses six filiales dans le monde. » Une réussite d'entrepreneur qui a valeur d'exemple et qui a donné l'idée à Yves Bontaz d'aller plus loin encore. « J'ai décidé de me présenter à la présidentielle pour montrer à tous qu'il est possible d'apporter des réponses différentes à celles trop convenues dans le jeu politique actuel. Je ne suis pas un politicien. Je suis un civil ! Actuellement, les présidents de la République et les politiques n'ont aucun pouvoir sur la croissance, seuls les entrepreneurs l'amènent. » Véritable porte-parole de la France des PME, Yves Bontaz souhaite que sa candidature permette à tous les chefs d'entreprises de faire valoir le poids qui est le leur dans l'économie d'aujourd'hui en France

Une expérience unique au cœur de la campagne présidentielle

S'attaquant aux travers de la politique d'aujourd'hui, Yves Bontaz ne rate pas une occasion de mettre les pieds dans le plat. « Quand la gauche fustige le gouvernement sur ces résultats, elle oublie un peu vite que la désindustrialisation actuelle qui plombe notre pays a débuté il y a 30 ans, sous Mitterrand. Et la droite, ne fait pas beaucoup mieux... Si l'on résume les fermetures d’usines de ces dernières décennies, le rythme est en moyenne de 20,5 fermetures par mois sous la gauche et 16 par mois sous la droite. » Clairement, avec Yves Bontaz, tout le monde en prend pour son grade. « La France doit être dirigée comme une entreprise ! Le succès du nombre de promesses de signatures que j'ai reçu est là pour témoigner qu'il peut y avoir une alternative à la politique politicienne. Notre croissance pourrait atteindre 4 % si les bonnes décisions étaient prises ! »

A propos d'Yves Bontaz
Dirigeant d’une entreprise d’équipement automobile forte de 1 800 salariés et de six filiales dans le monde, Yves Bontaz est le candidat des PME à la présidentielle de 2012. Son programme électoral, bâti sur son expérience de terrain, prône l'entrepreneuriat comme source de croissance. Auteur de 3 livres sur l'économie, Yves Bontaz est originaire de Marnaz en Haute Savoie.

Site Internet : http://www.yves-bontaz.com/

Mercredi 7 Mars 2012
Vendeeinfo
Lu 396 fois

Elections européennes en 2009 | Les régionales de 2010 | L'actualité politique régionale | L'actu politique vendéenne | Les cantonales de 2011 | L'actu politique nationale | Présidentielles de 2012 | Elections législatives juin 2012 | Elections municipales de 2014 | Elections européennes 2014 | Elections régionales des 6 et 13 décembre 2015 | Elections présidentielles de 2017 | Elections europénnes 2019 | Elections municipales 2020




L'actu politique nationale



Présidentielles 2012 avec Le Point .fr