Connectez-vous S'inscrire

Bruno NOURY, Maire de l’Ile d’Yeu, Vice Président de l’Association des Iles du Ponant interpelle Jean Louis Borloo



Dans une lettre magnifiquement argumentée, Bruno NOURY, Maire de l’Ile d’Yeu, Vice Président de l’Association des Iles du Ponant interpelle Jean Louis Borloo, Ministre de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de la Mer, relatif à la non prise en compte de la réalité sociale, économique et environnemenatl des îles dans le cadre du Grenelle de la mer.
Il termine son manifeste par ces mots "... Ni complètement littorales, ni complètement ultramarines, les îles côtières métropolitaines sont-elles condamnées à rester noyées dans les limbes du Grenelle de la mer ? L'ensemble des problématiques spécifiques des îles ne laissait pourtant pas la place à l'oubli. Serait-il possible que l'on nous ait simplement ignorés ? Sachez entendre, Monsieur le ministre, la juste mesure de ma perplexité...."



Lundi 6 Juillet 2009
Jean-Claude Raveneau
Lu 814 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017 | Notre-Dame des Landes | Elections municipales 2020 | Brétignolles-sur-Mer | Elections présidentielles de 2022