Connectez-vous S'inscrire

Sécheresse: les restrictions des usages de l'eau en Vendée toujours d'actualité

Le comité de vigilance sécheresse s'est réuni pour la 10 ème fois depuis la fin de printemps.



Malgré les quelques épisodes pluvieux de ces derniers jours sur le département, la situation des réserves en eau reste préoccupante. C'est pourquoi, le Préfet de la Vendée a décidé de maintenir les restrictions déjà en vigueur.
Les mesures de restrictions sont désormais les suivantes:
+Interdiction de prélever l'eau dans tous les cours d'eau du département , à l'exception des prélèvements pour l'irrigation réalisés dans des secteurs dits réalimentés ou dans des plants d'eau sur cours d'eau qui restent néanmoins interdits le week-end.
+Diminution des prélèvements autorisés pour l'irrigation de 40 % dans les nappes du sud Vendée
+interdiction de prélèvement dans les nappes d'eau douce de l'Ile d'Yeu entre 8h00 et 20h00.
+Interdiction de remplir les mares de chasse dans tout le département
Concernant l'usage de l'eau potable en provenance du réseau public, restent également interdits les usages suivants:
+arrosage des espaces verts publics et privés y compris pelouses, potagers, parterres de fleurs, fleurs en pots (sauf terrains de sports et de loisirs dans les nuits de lundi à mardi et de jeudi à vendredi entre 20h00 et 8h00)
+Remplissage des piscines à usage familial
+Lavage des véhicules , des façades, des terrasses, des navires de plaisance et autres véhicules nautiques (sauf chantiers ou lavages réalisés par des professionnels)lavage des voies et des trottoirs publics et privés
+Utilisation des douches en libre service gratuit sur les plages
+Mise en service des fontaines publiques et privées , en circuit ouvert et en circuit fermé.
Le Préfet de la Vendée demande une nouvelle fois aux Vendéennes et aux Vendéens, à tous les vacanciers , mais également aux entreprises et aux collectivités territoriales, de faire preuve de civisme, à ne pas gaspiller l'eau et à privilégier, autant que faire se peut les activités et productions les moins consommatrices d'eau. Eviter la rupture de l'alimentation de l'eau potable en fin de saison dépend de l'effort de chacun d'entre nous.

Partager

Vendredi 27 Août 2010
Vendeeinfo
Lu 625 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017