Connectez-vous S'inscrire

Richard Descoings le directeur de Sciences-Po Paris était en Vendée le 13 mai

Richard Descoings était en Vendée pour une rencontre-débat sur la Réforme du Lycée. Cette réunion s’est tenue en petit comité, sans la présence des mouvements lycéens représentatifs dont l’Union Nationale Interuniversitaire (UNI) qui n’a pas été invitée d'après le communiqué de l'UNI Vendée



« Les élus de l’UNI Lycée ont partout été associé depuis le début au processus de réforme. Ce qui s’est passé hier est anormal. Le débat ne peut être que faussé et les mesures proposées lacunaires si tout le monde n’est pas invité à échanger » déclarent conjointement Elodie Merlet, élue UNI Lycée de Vendée et Gonzague de Chantérac, responsable départemental de l’UNI.L’UNI Vendée tient à pointer une lacune grave qui n’a pu que diminuer le poids de l’échange d’hier. Cette absence (in)volontaire des représentants lycéens ne peut que nuire à la crédibilité de la mission du « Monsieur Lycée ». Deuxième mouvement national lycéen, l’UNI réaffirme sa volonté d’une réforme du Lycée qui s’appuiera sur la méritocratie et sur le rapprochement avec la vie économique, grâce à la création de modules semestriels et à une démarche soutenue d’orientation active.





Richard Descoings part à la rencontre des représentants de lycéens

Richard Descoings, le directeur de Sciences-Po Paris a été chargé par le chef de l'Etat d'une consultation sur la réforme du lycée.Il a décidé de centrer ses discussions sur quatre grands thèmes, selon le site internet "lyceepourtous.fr" lancé en partenariat avec YouTube. Il s'agit de l'orientation des lycéens, de la rénovation de la voie technologique, du rééquilibrage des séries du lycée général (littéraire, économique et social, et scientifique) et de la maîtrise des langues.

Richard Descoings s'est rendu jusqu'à présent dans 70 lycées du pays. Les consultations qu'il prévoit encore de mener jusqu'à la fin du mois seront désormais centrées sur ces quatre thématiques. Il rendra ses "préconisations" sur la future réforme du lycée la dernière semaine de mai, a-t-on indiqué le 11 mai dans son entourage.
L'audience du site internet Lyceepourtous.fr avait dépassé le 11 mai au soir 400.000 visiteurs, a-t-on ajouté. Ce site permet d'apporter des contributions par écrit, webcam ou téléphone et propose aussi des témoignages recueillis dans les lycées dans lesquels s'est rendu le directeur de Sciences-Po Paris.Le ministre de l'Education nationale Xavier Darcos avait été contraint en décembre 2008, après une forte mobilisation des lycéens, de reporter d'un an cette réforme, qui devait entrer initialement en vigueur à la rentrée 2009 pour la seconde.
Richard Descoings a été nommé le 12 janvier à la tête d'une "mission" chargée de "conduire la concertation" pour la réforme des lycées.

Lundi 18 Mai 2009
Vendeeinfo
Lu 497 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017