Connectez-vous S'inscrire
 





Plus de valorisation du prix du porc



 Plus de valorisation du prix du porc
Une quinzaine d’éleveurs de porcs se sont donné rendez-vous chez Fleury Michon à Pouzauges à 4 h ce matin pour vérifier l’origine des viandes dans les camions. Un camion sur trois camions vérifiés transportait de la viande espagnole. De nombreux opérateurs importent et trop de produits ne sont pas identifiés VPF dans les rayons des grandes surfaces. Actuellement, les coûts de production sont nettement supérieurs aux prix de vente : le prix payé au producteur s’établit en-dessous de 1,50 €/kg quand le coût de production tourne en spot autour de
1,75 €/kg carcasse. Il manque 25 cts/kg ! La baisse qui se poursuit au cadran est un désastre dans une période où le cours devrait remonter avant l’été. Cela correspond à + 50 cts/kg sur les produits de type côtes de porc soit + 7 cts / côte. Et à + 70 cts/kg sur les produits de type jambon cuit soit + 3 à 4 cts / tranche de jambon. Les transformateurs, comme les grandes surfaces, doivent prioriser la viande de porc française et mettre en avant le VPF ! C’est en accentuant la demande que le prix montera. Cette opération coup de poing vise à faire monter la pression avant une journée de mobilisation nationale pour le porc en régions et départements le 14 mai 2013.


Lundi 29 Avril 2013
Vendeeinfo
Lu 273 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017