Connectez-vous S'inscrire

Non à la fermeture de la mission d’étude du Parc naturel marin de l’estuaire de la Gironde et des Pertuis Charentais



Non à la fermeture de la mission d’étude du Parc naturel marin de l’estuaire de la Gironde et des Pertuis Charentais
Apprenant que la fermeture de la Mission d’étude pour la création du Parc naturel marin de l’Estuaire de la Gironde et des Pertuis Charentais est envisagée, les associations du réseau FNE de la Gironde, de la Charente-Maritime et de la Vendée expriment leur vive inquiétude. En effet, une telle perspective laisserait bien mal augurer de la mise en place de ce Parc naturel marin, qui n’attend pour exister que la signature d’un décret ministériel, l’enquête publique tenue en 2011 ayant donné lieu à un avis favorable. Doit-on comprendre, contre toute attente, que la création de ce Parc n’est plus d’actualité ? L’élaboration du projet a demandé beaucoup d’efforts et d’investissement, non seulement en argent public (trois années de fonctionnement de la Mission), mais aussi en énergie déployée dans le processus de concertation par l’ensemble des parties prenantes : élus, usagers, professionnels de la mer, experts et associations de défense de l’environnement. L’abandon du projet signifierait, outre un gâchis incompréhensible, un grave recul pour la Stratégie nationale de création des aires marines protégées adoptée en avril 2012, par laquelle la France s’est notamment fixé l’objectif d’« achever d’ici 2015 le processus de création des huit parcs naturels marins pour la métropole ». Or, deux seulement existent à ce pour (Iroise et Golfe du Lion). Pour la Sepanso Gironde, Nature Environnement 17 et Vendée Nature Environnement, une telle régression est inacceptable. Elles demandent donc avec insistance la publication rapide du décret de création du Parc naturel marin de l’Estuaire de la Gironde et des Pertuis Charentais, ainsi que le maintien de la mission d’étude afin que celle-ci puisse lancer l’élaboration du plan de gestion.

Lundi 26 Novembre 2012
Vendeeinfo
Lu 442 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017



La justice vient d'autoriser les expulsions ce lundi 25 janvier à 14h30.

"L'évacuation peut commencer pour les exploitations agricoles" et pour les familles non concernées par le délai, a indiqué Pierre Gramaize, le juge de l'expropriation.

Le tribunal de grande instance de Nantes a décidé, lundi 25 janvier, de valider les expulsions des habitants et opposants historiques au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Un délai de deux mois a été prononcé pour huit des onze familles concernées par les expulsions, tandis que les exploitations agricoles et les trois autres familles sont expulsables immédiatement.
http://reporterre.net/Notre-Dame-des-Landes-le-tribunal-ordonne-l-expulsion-la-mobilisation-se

Vendeeinfo
25/01/2016

Les énergies renouvelables

Galerie
SOLO/DUO FIGARO LES SABLES 2010