Connectez-vous S'inscrire



VENDEE1, tourisme, idées de sorties et découverte de la Vendée



Rechercher un Article sur PriceMinister
logo priceminister
Vous recherchez le MEILLEUR PRIX ?
> Trouvez votre bonheur parmi des milliers d'offres jusqu'à 90% d'économie!

Meilleurs voeux

À l'occasion du temps des fêtes, rien n'est plus agréable que de festoyer avec ceux qu'on aime. Beaucoup de bonheur, de douceur et de sérénité pour la Nouvelle Année, ainsi que la réalisation des projets les plus chers!



Meilleurs voeux
Billet d'humeur, billet d'humour,, biller d'amour, bilan d'avenir
« Bonjour, c'est de dernier jour de l'année aujourd'hui…
˗ Bonjour, tu crois que ça va changer l'année prochaine?
˗ Je ne sais même pas si ça a changé cette année!
˗ Note d'espoir ou de renoncement?
˗ Note d'espoir pour décourager les renoncements, les reniements…
˗ Tu veux dire, que tes billets d'humeur t'ont redonné la pêche?
˗ Si tu veux… Ils m'obligent, chaque matin, à plus de vérité sur moi-même et sur l'Histoire…
˗ Et qu'est-ce qui te le dit?
˗ Toi, mes amis, ceux qui me critiquent en direct et que j'apprécie comme tel, et tous
ceux qui hypocritement ne disent rien par devant et agissent par derrière…
˗ Toi, tu as dû avoir des échos du repas des vieux…
˗ Oui, et alors, tu y étais bien, et on ne t'a rien dit de mal sur moi…
˗ Que non! On sait trop que je suis ton ami…
˗ Mais tu ne penses pas comme moi… Tu penses, quoi!
˗ Tiens! Comme Claude qui m'a envoyé ses vœux hier soir en écho de mon billet d'humeur… "
Il me semble qu'il y-a-longtemps déjà, j'avais lu une histoire similaire à celle de ton Damoiseau. Un certain Hugo, Victor de son prénom, avait fait paraître en 1862, un roman:
"Les Misérables". Son héros, forçat de son état, après s'être évadé et avoir été touché par la "grâce".., devint richissime, Maire...défendit la veuve et l'orphelin, se dépouilla de tout et s’éteignit, seul, isolé parmi la multitude et dans le dénuement le plus complet. Certains y verront la main de Dieu, d'autres un abime d'altruisme, la
conscience de faire partie du genre humain et ainsi que l’étranger est une partie de soi-même. "
˗ Il a bien raison, vrai?
˗ Et ces autres amis " René, Merci de nous faire partager toutes ces belles choses à travers votre messagerie. Nous vous envoyons nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2013 qui arrive à grands pas. Essayons tous de la rendre plus juste et pensons à ceux qui souffrent. Croyons à notre pouvoir de changer les choses. Nous pouvons tous contribuer en tant que citoyen, à l'amélioration de nos conditions."
˗ Ils ont bien raison, vrai?
˗ Et Claude, le pasteur de la mer, "Clémenceau, l'homme qui rassemble les hommes de tous bords."
˗ Il a bien raison, vrai?
˗ Oui, ils ont bien raison, tous… Et pourtant leurs raisons sont différentes… Je ne suis pourtant pas issu d'une famille de "bleus" vendéens… Je serais plutôt issu d'une famille de "rouges" des bas quartiers de Reims…
- Tu serais plutôt du genre champardennais chiant…
˗Tu veux dire chouan? L'ironie, la critique, il faut l'accepter, même si elle fait mal à soi-même…
˗ Ne disait-on pas de Clemenceau " Sa parole est nue, trempée, aiguisée comme un fleuret
; ses discours ressemblent à de l’escrime : ils criblent l’adversaire de coups droits. On connaît cette figure énergique, à grosses moustaches, aux cheveux ras ; le front bombé, les yeux noirs, le noir et fort dessin des sourcils en complètent le caractère. Les mouvements trahissent une brusquerie nerveuse, mais maîtrisée par une volonté de fer, par un sang-froid toujours en éveil.”
˗ Blagueur, il aimait à déconcerter. Chercheur, et souvent trouveur d'épigrammes, il n'épargnait rien ni personne et les gens de son entourage, avides de pouvoir ou
d'honneur, passaient sous sa dent, de mauvais quarts d'heure. Il méprisait profondément la" mal-nature" humaine, en raison même de l'image que lui renvoyait son miroir!
˗ Mais il critiquait tous ceux qui se refusait à la critique… S'il n'avait pas été là, il n'y aurait pas eu le "J'accuse" de Zola, et notre Histoire aurait peut-être été toute
différente…
˗ Tu vois je suis comme toi, critique au quotidien, mais heureux de pouvoir l'être… Il n'y a pas pire reculade que de s'affubler d'un costume de paillasson…
˗ Ou de godillots!
˗ Ce n'est pas pour ça qu'il ne faille rien proposer, ou encourager ce qui a lieu de l'être…
˗ Il faut savoir reconnaître, promouvoir le travail quotidien de ceux qui œuvrent pour les autres, d'une façon juste…
˗ Justice ou Justesse! Moi je choisis les deux… Et toi?
˗ Comme, toi… A demain…
˗ Mais demain, c'est le premier janvier?
˗ Et alors, tu viendras bien me voir pour me fêter la bonne année…
˗ Et tu auras encore bien quelque chose à me dire…
˗ Sur ce que les autres m'auront dit…»

René DUBOIS 31 décembre 2012

Lundi 31 Décembre 2012 - 10:39
Vendeeinfo

Lu 173 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017

Les entreprises vendéennes
Publicité sur Vendeeinfo