Connectez-vous S'inscrire

Les députés vendéens Véronique BESSE et Dominique SOUCHET ont voté en faveur de la loi pénitentiaire, soulignant les avancées qu’elle apporte pour la sécurité publique et les victimes.



Tout d’abord, en matière de sécurité publique, les détenus récidivistes condamnés à des peines inférieures à deux ans ne pourront plus bénéficier d'aménagements de peine.
D'autre part, les droits des victimes vont être renforcés. Leurs avocats pourront désormais être associés à la décision de libération conditionnelle des personnes condamnées à une peine d'emprisonnement égale ou supérieure à 5 ans.
Véronique BESSE et Dominique SOUCHET soulignent qu'il appartient au Garde des Sceaux de s'assurer que toutes les peines prononcées soient effectivement appliquées et que les prisons françaises aient une capacité d'accueil répondant aux besoins.

Mardi 29 Septembre 2009
Jean-Claude Raveneau
Lu 334 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017