Connectez-vous S'inscrire

Les Sables - Horta, étape n°2, jour J+1

En course dans la deuxième étape depuis moins de 24 heures, les concurrents de Les Sables – Horta – Les Sables n’auront pas tardé à retrouver leur rythme et leurs marques



Photo : Stéphanie Gaspari
Photo : Stéphanie Gaspari
Après quelques jours d’une escale réparatrice à Horta, la flotte des Class 40 est de retour aux affaires
depuis moins de 24 heures. Plongés dans le vif d’un sujet aux interprétations multiples, les
concurrents n’auront eu que peu de temps pour négocier la transition d’un passage de terrien à
marin. Aux prises avec la menace d’une bulle anticyclonique, les duos ont du opérer un choix dès les
premiers milles et se partagent actuellement en trois groupes aux avis divergents. De quoi se ménager un joli suspense d’entrée de jeu…
La parenthèse açorienne est désormais dans le sillage des concurrents et à bord, les stratèges ont regagné leur place.Si sur le papier la règle est claire, en mer, elle laisse place à l’expression de sensibilitésopposées. Ainsi, chacun ne va-t-il pas chercher son salut au même endroit. Honneur au haut du tableau et aux plus proches de la route directe, les partisans de l’Est, qui ont depuis ces dernières heures les faveurs du classement. Courrier de l’Odet (David Consort- Arnaud Aubry) mène actuellement les débats devant Destination Calais (Pierre-Yves Chatelain – Lionel Regnier) et permet à son équipage d’afficher une belle satisfaction depuis ce matin. A l’opposé, au Nord-Ouest de la route, une grande majorité de la flotte a choisi dès les premières heures de course de gagner au plus vite la voie rapide vers le train des dépressions. Parmi ces duos aujourd’hui relégués en deuxième partie de tableau figurent les deux premiers de l’étape Les Sables – Horta, Telecom Italia (Giovanni Soldini – Karine Fauconnier) et Zed 4 (Gérald Bibot – Didier Le Vourc’h). Très inspirés sur le premier acte, ces deux équipages et une grande majorité de la flotte ont pris le parti d’une route plus longue mais plus fréquentée par Eole. Compte tenu de l’homogénéité des vitesses entre les différentes voies et du fait que personne ne se soit encore trouvé englué dans les calmes, la prime va actuellement à ce groupe sur le long terme. Mais tout ceci reste provisoire, d’autant que de sérieux concurrents ont décidé de s’exprimer différemment. En effet, légèrement décalé dans l’Est, un autre groupe tente l’émancipation sur une voie médiane. Actuellement mené par Groupe Partouche (Christophe Coatnoan – Halvard Mabire), ce courant joue la prudence relative. Mais avec des acteurs comme Harlvard Mabire ou Yvan Noblet (Appart City), suffisamment aguerris au jeu de la régate et à ses bouleversements, il va être intéressant de garder un oeil sur cette politique intermédiaire.

Une reprise en douceur…
En course dans la deuxième étape depuis moins de 24 heures, les concurrents de Les Sables – Horta – Les Sables n’auront pas tardé à retrouver leur rythme et leurs marques. En effet, si d’un point de vue tactique, la réflexion est plus que jamais de mise à bord des Class 40, le retour en course se fait en douceur. La navigation au près pour se sortir de l’archipel portugais n’a rien d’un enfer et leur permet une acclimatation que l’on peut qualifier d’idéale pour une reprise des hostilités. Tant que la flotte continue à bénéficier des faveurs d’Eole, le sort des duos peut même être considéré comme enviable d’autant que le soleil et la chaleur viennent ajouter la touche finale au tableau. Mais que l’on ne s’y trompe pas, l’ambiance dominante n’est pas à la langueur affichée sur les plages du littoral français en cette période, mais d’avantage aux tempêtes sous les crânes des marins. On s’observe, on s’envisage, on se dévisage et on espère un verdict en sa faveur. Une question se pose pour tous, fallait-il assumer son intuition en choisissant les trajectoires franches du Nord-Ouest ou de l’Est ou se garder la possibilité d’une stratégie opportuniste ? Réponse au prochain épisode…


Vendredi 17 Juillet 2009 - 08:28
Jean-Claude Raveneau

Lu 558 fois

Vendée Globe 2008-2009 | Tour de France à la voile 2009 | Solitaire du Figaro 2009 | Les Sables – Horta – Les Sables 2009 | La Transgascogne 2009 | La Solitaire du Chocolat 2009 | La Jacques Vabre 2009 | Vendée / Saint-Pétersbourg | La Coupe du monde de foot en Afrique du Sud | Les Sables - les Açores - les Sables 2010 | La Solitaire du Figaro 2010 | Le Tour de France 2011 | Le Tour de Vendée cycliste 2010 | Vendée Globe 2012 | Les Sables Horta Les Sables 2011 | Transgascogne 2011 | Triathlon Vendée | Football | Golf | La Solitaire du Figaro 2012 | Tennis | Rudby | Auto-Moto | Basket | Hand | Golf | Tour de France à la Voile 2012 | Voile | Vélo | Vendée-Globe 2016-2017