Connectez-vous S'inscrire

Les Sables -Horta-Les Sables : le tandem Giovanni Soldini – Karine Fauconnier en tête



 Les Sables -Horta-Les Sables : le tandem Giovanni Soldini – Karine Fauconnier en tête
Depuis le premier jour de course, Giovanni et Karine ont su allier vitesse impressionnante et navigation inspirée. Derrière eux la hiérarchie fut plus longue à s’établir : la négociation de la dernière bascule a redistribué en partie les cartes. Zed 4 (Didier Le Vourc’h – Gérald Bibot) a parfaitement négocié cette dernière difficulté et possède au pointage de 14h TU sept milles d’avance sur CG Mer (Wilfrid Clerton – Loïc Lehelley).
Au pointage du début d’après-midi, « Telecom Italia » n’avait plus que 130 milles à parcourir jusqu’à la
ligne d’arrivée. Mais Giovanni Soldini, perfectionniste exigeant, n’arrivait pas à se satisfaire des 33 milles d’avance qu’il possédait sur son plus proche poursuivant. Crédité d’une vitesse de 6,5 noeuds quand ses adversaires progressaient encore à près de 8 noeuds, le navigateur italien voyait avec un agacement certain, l’accordéon se refermer. Mais Giovanni et sa coéquipière de choc ont trop l’expérience de la course au large pour ne pas savoir que, raisonnablement, cet effet tampon devrait s’atténuer progressivement et que la seule position confortable est bien évidemment d’être devant. Dans le meilleur des cas, « Telecom Italia » devrait parvenir devant Horta vers 2h TU dans la nuit de samedi à dimanche.
Mais on sait trop bien ce que signifie une arrivée dans des vents mollissants dans une zone perturbée par les reliefs imposants des îles volcaniques pour savoir que tout pronostic reste difficile à établir.
Navigation sur la pointe du bulbe
C’est dans la matinée que le front est passé sur la flotte engendrant derrière lui, une bascule franche et un affaiblissement général des vents. Une situation qui s’est révélée favorable aux équipages qui ont su trouver le bon timing et faire à la sortie du virement quasiment route directe sur l’île de Faial. Ainsi Groupe Partouche (Christophe Coatnoan – Sébastien Figué), qui avait opté pour une option nord a pu récupérer une dizaine de milles sur la tête de course et revenir en huitième position. Visiblement les hommes du nord bénéficient encore d’un régime légèrement plus soutenu et compensent la route
supplémentaire par une meilleure vitesse. Pour d’autres la fin de course se joue sur le fil du rasoir. A bord de Keysource, Mike West et Paul Worswick ont dû rabattre leurs prétentions. Le duo britannique qui avait brillamment remporté le prologue puis joué les trouble-fête jusqu’au franchissement de la dorsale, semble souffrir depuis quelques temps du complexe du chat noir : un choix de navigation malheureux les a tout d’abord décrochés de la tête de course avant qu’une avarie de hauban intermédiaire ne les oblige à faire route vers le nord-ouest pour réparer. Mais pour le reste, tout va bien à bord. A bord de Palanad II, Oliver Bond a chuté lourdement et doit laisser son équipier Nicholas Brennan manoeuvrer. Enfin, Tales
(Gonzalo Botin – Alvaro Lopez-Doriga) doit composer avec des casques de safran fissurés… On le voit,
l’escale promet d’être courte pour les équipages : le tourisme insulaire risque de se limiter pour certains à des allers-retours du port aux différents shipchandlers et voiliers qui collaborent avec la marina de Horta.
Yvan Noblet (Appart City)
« On fait route directe sur Horta maintenant. Ça commence à aller mieux… Cela risque d’être un peu mou et ça va peut-être recoller demain. Pour être franc, ça fait un moment qu’on n’a pas dormi et on va
regarder la situation sur l’arrivée avec Damien, une fois qu’on se sera un peu reposé… »
Gérald Bibot (Zed 4)
« On est fatigué. Les autres derrière sont un peu plus au sud et nous font un peu peur. On a un angle
d’attaque pas tout à fait favorable par rapport à eux. Il est temps que l’on se repose un peu parce que
sinon on va faire des c… Il faut qu’on anticipe un peu là-dessus parce qu’on peut se retrouver bord à bord avec Palanad II. Comme tout le monde on a notre lot de petites bricoles, mais on ne va pas s’étendre dessus… »
Classement au 11 juillet à 14h (TU+2)
1 – ITA 55 Telecom Italia (Giovanni Soldini – Karine Fauconnier) à 130 milles de l’arrivée
2 – BEL 81 Zed 4 (Gérald Bibot – Didier Le Vourc’h) à 33 milles
3 – FRA 64 CG Mer (Wilfrid Clerton – Loïc Lehelley) à 40 milles
4 - FRA 68 PLAN Les enfants changeront le monde (Denis Lazat – Rémi Aubrun) à 43 milles
5 – GBR 43 Palanad II (Nicholas Brennan- Oliver Bond) à 46 milles
6 - ESP 65 Tales (Gonzalo Botin – Alvaro Lopez-Doriga) à 63 milles
7 – GER 53 Tzu-Hang (Strauss – Burger) à 67 milles
8 - FRA 60 Groupe Partouche (Coatnoan – Figué) à 72 milles
9 - ITA 69 Courrier de l’Odet (David Consorte – Arnaud Aubry) à 74 milles
10 – FRA 17 Entreprendre en coopérative (Benoît Parnaudeau – Jean Saucet) à 75 milles


Samedi 11 Juillet 2009 - 19:13
Vendeeinfo

Lu 372 fois

Vendée Globe 2008-2009 | Tour de France à la voile 2009 | Solitaire du Figaro 2009 | Les Sables – Horta – Les Sables 2009 | La Transgascogne 2009 | La Solitaire du Chocolat 2009 | La Jacques Vabre 2009 | Vendée / Saint-Pétersbourg | La Coupe du monde de foot en Afrique du Sud | Les Sables - les Açores - les Sables 2010 | La Solitaire du Figaro 2010 | Le Tour de France 2011 | Le Tour de Vendée cycliste 2010 | Vendée Globe 2012 | Les Sables Horta Les Sables 2011 | Transgascogne 2011 | Triathlon Vendée | Football | Golf | La Solitaire du Figaro 2012 | Tennis | Rudby | Auto-Moto | Basket | Hand | Golf | Tour de France à la Voile 2012 | Voile | Vélo | Vendée-Globe 2016-2017