Connectez-vous S'inscrire

Le projet de port à sec des Sables d’Olonne retenu comme « port exemplaire » par le ministère de l’écologie

Il s’agit de réaliser sur une emprise de 10 000 m² située sur le port de la Cabaude et



Le projet de port à sec des Sables d’Olonne retenu comme « port exemplaire » par le ministère de l’écologie
En conclusion de la Journée « Grenelle de la Mer » organisée ce jeudi 11 juin à Lorient, Catherine Chabaud, chargée de mission « nautisme et développement durable » auprès de Jean-Louis Borloo, a annoncé les 10 projets retenus par le Ministère, parmi les 33 arrivés en finale. Au nombre de ceux-ci, le port à sec des Sables d’Olonne. Outre les encouragements et la caution morale apportés par le Ministère, ce choix s’accompagne d’une subvention de 30% du coût des études, plafonnée à 100 000 euros.Jean-Louis Borloo, Ministre de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire, avait lancé, au « Nautic » de Paris, un appel à projets « ports exemplaires » visant à favoriser les démarches de gestion intégrée des zones côtières.
Pour être sélectionnés, les projets devaient mettre en œuvre des solutions innovantes et réussir l’adéquation entre développement des capacités d’accueil (dimension économique) et intégration environnementale et sociale.A l’instar des élus des Sables d’Olonne, au premier chef le Député-Maire Louis Guédon et le 1er adjoint, Yves Roucher, le ministère a considéré que ce projet propose une solution technique innovante.Il s’agit en effet de réaliser sur une emprise de 10 000 m², située sur le port de la Cabaude et donnant sur Port Olona, un équipement entièrement automatisé permettant de recevoir 480 bateaux de 6 à 10 m.


Vendredi 12 Juin 2009
Vendeeinfo
Lu 672 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017



La justice vient d'autoriser les expulsions ce lundi 25 janvier à 14h30.

"L'évacuation peut commencer pour les exploitations agricoles" et pour les familles non concernées par le délai, a indiqué Pierre Gramaize, le juge de l'expropriation.

Le tribunal de grande instance de Nantes a décidé, lundi 25 janvier, de valider les expulsions des habitants et opposants historiques au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Un délai de deux mois a été prononcé pour huit des onze familles concernées par les expulsions, tandis que les exploitations agricoles et les trois autres familles sont expulsables immédiatement.
http://reporterre.net/Notre-Dame-des-Landes-le-tribunal-ordonne-l-expulsion-la-mobilisation-se

Vendeeinfo
25/01/2016

Les énergies renouvelables

Galerie
SOLO/DUO FIGARO LES SABLES 2010