Connectez-vous S'inscrire

Espéranto-Vendée poursuit son soutien aux femmes d'Hiroshima

L'association Espéranto-Vendée soutient, depuis plusieurs années, l'appel d'un collectif d'organisations féminines d'Hiroshima en vue de la Journée internationale de la Femme qui sera célébrée le 8 mars 2010.



Espéranto-Vendée poursuit son soutien aux femmes d'Hiroshima
Cet appel est toujours diffusé en espéranto à travers le monde par Mme Taeko Osioka, d'Hiroshima, qui a séjourné en Vendée au mois de mai 2009. Il peut être lu en espéranto sur http://www.ipernity.com/blog/32119/213982

Ces organisations, au nombre de dix-neuf, adressent leurs salutations cordiales et amicales à toutes les femmes du monde. Elles militent pour l'égalité des droits entre hommes et femmes, l'élévation du niveau des fonctions de la femme dans la société, la construction d'une société avec participation commune des hommes et des femmes, et pour la paix.

Elles expriment le profond désir d'un monde sans armes nucléaires qui s'est renforcé avec la prise de fonctions d'Obama à la présidence des États-Unis et le changement de gouvernement au Japon. Mais des inquiétudes sont soulevées par la prolifération des armes nucléaires.

Le 6 août 2009, dans sa Déclaration de Paix, le maire d'Hiroshima a appelé à réaliser, d'ici 2020, le voeu des survivants du bombardement atomique (les hibakushas), c'est-à-dire l'abolition de l'armement nucléaire afin que nul homme au monde ne subisse un sort aussi abominable.

La Conférence Mondiale des Maires pour la Paix, à laquelle plus de 3000 villes appartiennent dans le monde entier, se mobilise pour que la réunion du réexamen du traité de Non-Prolifération des Armes nucléaires adopte en 2010 le protocole d'Hiroŝima-Nagasaki, qui concrétiserait la "Perspective 2020."

"En réponse à cela, nous, à Hiroshima, luttons afin de soulever une onde internationale de voix pour réaliser l'abolition des armes nucléaires sur la terre."

Les femmes d'Hiroshima appellent à l'envoi de messages en espéranto sur les sujets en relation avec le thème qui les préoccupe (Espéranto-Vendée peut se charger de traduire des message du français à l'espéranto, de préférence concis, et de les transmettre). La longueur ne doit pas excéder une page A4. La date limite d'envoi est le 20 février 2010. Le message doit comporter le nom, l'âge (si possible), la profession, le nom de la ville et le pays. Les messages seront traduits de l'espéranto en japonais et exposés à Hiroshima le 8 mars lors d'une réunion publique pour la Journée Internationale de la Femme et emportés à New York, en mai 2010, pour la réunion de réexamen du Pacte de Non-Prolifération des Armes Nucléaires.

Contact : OSIOKA Taeko
Oogonzantyo 7-15, Minami-ku, Hiroŝima,
734-0041 Japon

Contact Espéranto-Vendée — Tél.-Fax : 02 51 31 48 50, espero.hm@wanadoo.fr
Premier message de Vendée aux Femmes d'Hiroshima : http://www.ipernity.com/blog/32119/214709

Illustration : Taeko Osioka dessinée à Noirmoutier, lors de son séjour en Vendée, par Joseph Barnoin

Partager

Mercredi 30 Décembre 2009
espero.hm@wanadoo.fr
Lu 1384 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017