Connectez-vous S'inscrire

241 pharmacies de trop dans les Pays de la Loire selon la Cour des Comptes

Le nombre des pharmacies d'officines en surnombre dans l'hexagone a été indiqué, mercredi matin, à Paris lors de la présentation du rapport sur " l'application des lois de financement de la sécurité sociale ".
Le rapport était présenté par Philippe Seguin, président de la Cour des Comptes, Rolande Ruellan, présidente de la 6e chambre, et Laurent Rabaté, secrétaire général.



Plus de 22 000 pharmacies en FranceLe 6e chapitre du rapport est consacré aux " pharmacies d'officine et leurs titulaires libéraux ". Que peut-on y lire ?
La France comptait, au 1er janvier 2007, 22 561 officines libérales, soit une pharmacie pour 2 696 habitants. Avec 37,1 pharmacies pour 100 000 habitants, la France présente selon la Cour des Comptes " l'un des plus forts taux de l'Union européenne ".
Certes, notre pays est largement devançé par la Grèce (85 officines pour 100 000 habitants), la Belgique (51) et l'Espagne (49) mais il est devant l'Allemagne (26), Le Royaume-Uni (18) et les Pays-Bas (11).

Les Pays de la Loire dans la moyenne basse
Le rapport permet en effet de voir les surnombres par région. Si la Cour des Comptes considère qu'il y sur l'ensemble du territoire exactement 5 172 pharmacies de trop, l'Île de France est largement en tête (861) et le Poitou-Charentes ferme la marche (172). Dans la région des Pays de la Loire, il y aurait 241 pharmacies de trop au 1er janvier 2007.

Pour découvrir l'ensemble du rapport de la Cour des Comptes, voir " www.cccomptes.fr ".

Mercredi 10 Septembre 2008
guyandre.coquet@orange.fr
Lu 732 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017