Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur








Actualités municipales









Site des Communes voisines




Les petits plus



Le troisième Carrefour des maires et présidents de communautés de Vendée s'est déroulé ce vendredi, au centre des Atlantes aux Sables-d’Olonne. Tout au long de la journée une trentaine de partenaires ont accueilli les participants sur leur stand d'information. La signature de la « Charte pour une gestion économe » a marqué le temps fort du Carrefour. Cette charte vise à concilier des ambitions de développement avec une préservation des sites et des paysages au travers d'une utilisation optimale de la ressource non renouvelable qu'est le sol.
"La réalisation de cette charte est le fruit de deux ans de travail. Elle défie les grandes orientations de ce dossier complexe et important pour nous tous afin d'oeuvrer dans un intérêt commun à la gestion de nos territoires", explique Yves Auvinet, président de l’Association des maires et présidents de communautés de Vendée. "Mais attention, elle ne doit pas devenir force de loi locale au gré des dossiers étudiés mais outil de concertation pour avancer ensemble en toute intelligence."

Jacques Auxiette, président du Conseil général des Pays de la Loire constate : "La France consomme 2 fois plus de foncier que l'Allemagne. En Vendée, nous consommons le double de nos voisins de la Loire Atlantique, du Maine-et-Loire... c'est un défi un peu plus difficile à atteindre que pour d'autres départements. De plus, par rapport aux activités du département, on nous annonce 240 000 habitants supplémentaires. Il y a là un intérêt d'agir de façon constructive et efficace... La Vendée est un département dynamique sur l'ensemble de son territoire. Nous considérons, y compris l'agriculture, que c'est un véritable atout. Cette Charte va nous permettre de faire coexister une agriculture performante et durable avec un vrai développement économique et démographique en même temps. Notre secteur économique représente aujourd'hui, dans le département, 45 000 emplois dont plus de 15 000 emplois dans la production. Cette Charte doit nous permettre de maintenir cette valeur ajoutée de l'économie agricole vendéenne qui est source d'emploi... Accueillir de nouvelles activités économiques ne devrait pas supprimer celle qui est en place mais plutôt s'additionner."

Bruno Retailleau, président du Conseil Général de la Vendée : "Le dynamisme de la Vendée c'est aussi le dynamisme des communes et en même temps des projets que vous portez.. Deux exemples sont des changements fondamentaux : la démographie. Il faut accepter une croissance mais il faut en même temps la maîtriser. On ne peut pas absorber autant de nouveaux vendéens (85 % qui viendront de l'extérieur) si on ne change pas notre modèle d'urbanisme.
Un autre dossier me tient à coeur, c'est le dossier du numérique. Le 11 juillet, j'ai reçu l'accord de la subvention de l'Etat qui va nous aider de façon importante. Le préfet de région a signé l'arrêté institutif qui va nous permettre de faire le GIP (Groupement d'Intérêt Public) entre le Conseil Général et le SIDEV. Cela va nous permettre de lancer, très vite, les premiers travaux
."

Jean-Benoît, préfet de la Vendée : "L'Etat, en Pays de la Loire, un seul chiffre : 15 milliards d'euros de dépenses par an, 11 milliards d'euros de recettes : petit écart. La recherche, c'est à la fois le signe de la grande présence des services de l'Etat et des engagements en investissement, en fonctionnement au service des territoires. Mais c'est aussi afficher, par cet écart, le besoin de vérifier que chaque euro utilisé, chaque euro public, dont il ne faut pas oublier d'où il vient, de la poche des contribuables, des activités économiques, doit être utilisé efficacement."


Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Lesablesinfo@aol.fr















Politique



La Chaine Parlementaire (LCP), Live TNT par LCP

France

Syndication
RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile


pub