Créer son blog Recommander ce blog Avertir le modérateur








Actualités municipales









Site des Communes voisines




Les petits plus



Quel calendrier ! L'enchainement des épreuves 2012 de la Class40 propose un parcours exceptionnel : les skippers et équipages qui ont pu participer aux courses de ce début de saison ont eu le plaisir de partager des moments d'exception, sur des compétitions uniques en leur genre et complémentaires... et ce n'est pas fini !


Crédits photos : Atlantic Cup-  Billy Back et Global Ocean Race : Oliver Dewar
Crédits photos : Atlantic Cup- Billy Back et Global Ocean Race : Oliver Dewar
De Saint-Nazaire au Mexique puis de la Caroline du Sud à Newport - la Mecque de l'America's Cup - en passant par le « petit » port de New York... Jamais encore un calendrier de courses au large n'avait proposé un tel périple aux coureurs !

Chocolat chaud
Rares sont les skippers qui ont déjà eu l'opportunité d'aller, en course, jusqu'au Mexique. Et ceux qui ont posé le pied là-bas, à l'issue de la Solidaire du Chocolat, n'oublieront jamais l'accueil qui leur fut réservé ! Une fête sincère, chaleureuse et populaire après quatre semaines de mer et de bagarre acharnée, pour le podium pour certains, contre les éléments pour d'autres : la « Solidaire du Chocolat » a une fois encore marqué les esprits par la difficulté de son parcours autant que par sa convivialité, son esprit de partage et de découverte.

Magic Big Apple
Le deuxième temps fort de cette saison fut l'exceptionnelle édition 2012 de « L'Atlantic Cup ». Relai parfait entre la « Solidaire du Chocolat » et la « Québec Saint-Malo », cette épreuve américaine en trois temps a réuni pas moins de 14 Class40, soit au total 84 marins dont 3 femmes (le final se déroulait en équipage de 6 personnes), représentant 5 nationalités (USA, France, GB, Allemagne, Espagne).
Les épreuves, en double d'abord entre Charleston et Newport (avec escale à New York), puis en équipage se sont révélées particulièrement tactiques, mais, le plus remarquable de « L'Atlantic Cup », est son fabuleux parcours. L'escale Newyorkaise notamment, avec l'arrivée sous spi et sous le regard de la Statue de la Liberté, restera à jamais gravée dans les mémoires des coureurs.

Nouvelles recrues ?
Quant au final à Newport, il a permis à de nombreux équipiers locaux, issus de ce berceau de l'America's Cup, de découvrir de très près la Class40... Une expérience qui apportera peut-être quelques adhérents supplémentaires à la classe, outre-Atlantique ?

La deuxième partie de la saison est tout aussi motivante et riche avec la géniale Transat « Québec Saint-Malo » suivie de la « Normandy Channel Race » puis du mondial à La Rochelle.

Last but not least

La Global Ocean Race, le premier tour du monde de la Class40 vient de se terminer aux Sables d'Olonne sur la brillante victoire de Conrad Colman (Cessna Citation). Le jeune kiwi basé Lorient a remporté toutes les étapes de cette circumnavigation à escales, sauf la première.
En dépit d'un nombre réduit de concurrents, cette grande première a démontré que les Class40 avaient les qualités techniques et marines nécessaires pour ces parcours extrêmes. Et les duos acteurs de cette grande aventure maritime n'ont pas fini de revenir sur les détails de ces neufs mois de mer et d'escales partagées...

Echos du large

Michael Hennessy, responsable de la Class40 aux Etats-Unis :
« L'édition 2012 de l'Atlantic Cup fut fantastique ! L'ajout de l'étape de Charleston à New York* a apporté au parcours de très intéressantes difficultés supplémentaires en terme techniques et tactiques. Et la présence de très nombreux équipages européens a rehaussé sensiblement le niveau de la compétition avec des arrivées très serrées sur les deux étapes. Pour les américains qui ont suivi la course ce fut un superbe exemple de course « à l'européenne » et des qualités de compétition que l'on peut avoir en Class40. Nous espérons que ce succès va motiver plus de coureurs à rejoindre la Class40 américaine ! »

Jacques Fournier, représentant de la Class40 :
« Au-delà de l'aspect sportif très intéressant de ces deux épreuves, elles sont, et en particulier l'Atlantic Cup, une concrétisation criante du caractère fédérateur de la Class40. Cette mixité des équipages, cette ouverture sur des profils extrêmement différents de skippers est d'une richesse rare. Et puis ces escales : entre le Yucatan, New York et Newport, nous avons été vraiment gâtés ! »

* En 2011, le parcours de l'Atlantic Cup était New York - Newport, puis inshore series à Newport.


Rédigé par Les Sables Info le Vendredi 8 Juin 2012 à 20:35 Facebook Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest
Commentaires (0) Les Sables Info
Vous pouvez envoyer vos communiqués de presse par mail : Lesablesinfo@aol.fr















Politique



La Chaine Parlementaire (LCP), Live TNT par LCP

France

Syndication
RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile


pub