Connectez-vous S'inscrire

Pierre Schoendoerffer, Président du prochain Festival du Livre de la Mer du 12 au 14 juin à Noirmoutiers

Au moins 80 auteurs sont attendus à l'Herbaudière.



Pierre Schoendoerffer, Président du prochain Festival du Livre de la Mer du 12 au 14 juin à Noirmoutiers
L'association Printemps-lecture-culture organise du 12 au 14 juin, à l'Herbaudière un salon du livre sur le thème « aventuriers de la mer », le cinéaste et célèbre écrivain Pierre Schoendoerffer, auteur entre-autre de la 3I7e section et du Crabe-tambour sera le Président de cette édition qui rassemblera plus de 80 auteurs notamment ceux du Vendée Globe auxquels un large espace sera consacré: Isabelle Autissier ,Catherine Chabaud. Anne Quéméré, qui a traversé l'Atlantique en kite, en solitaire et sans assistance, seront présente. ou encore Jean-Luc Van Den Heede.

Concert de Van Den Heede
Dédicaces, mais aussi conférences sont au programme. Pas moins de douze causeries vont permettre d'aborder le thème maritime dans toute l'étendue de sa palette. Autre aspect : la musique. Durant des trois jours, l'accompagnement sera effectué par la Musique de la flotte des équipages de Brest. Et Jean-Luc Van Den Heede et son groupe « mettront le feu » vendredi soir sur le port.

Cette manifestation accorde une place particulière au jeune public. Il est, entre autres, prévu pour eux la projection du film Tabarly au cinéma le Mimosa le jeudi 10 juin, suivi d'un débat. Et le samedi 13, durant le salon, une grande fresque sera édifiée avec les oeuvres de 152 élèves insulaires. Enfin, un des trois prix littéraires sera remis au très jeune (10 ans) auteur Charles-Antoine Cros, les deux autres revenant à Tatiana de Rosnay et Olivier de Kersauson.


En 1956, Pierre Schoendoerffer entame une carrière placée sous le signe du film de guerre

Après avoir passé plusieurs mois comme matelot sur un caboteur suédois, Pierre Schoendoerffer s'engage dans le Service Cinématographique des Armées en 1952 en tant que caméraman. Il se bat en Indochine, est fait prisonnier dans le camp retranché de Dien Bien Phu, puis, libéré, devient reporter-photographe de guerre pour des magazines américains.

En 1956, Pierre Schoendoerffer, marqué par ses années au coeur de divers conflits internationaux, entame une carrière placée sous le signe du film de guerre. Il co-réalise avec Jacques Dupont un documentaire tiré d'un scénario de Joseph Kessel, La Passe du diable, tourné en Afghanistan. Un an plus tard, il repart au Vietnam et tourne le court métrage Than Le Pêcheur.

De retour en France, il réalise deux adaptations de romans de Pierre Loti, Ramuntcho et Pêcheurs d'Islande puis retrouve son métier de reporter, privilégiant le travail documentaire dont il gratifie régulièrement le petit écran. L'année 1963 marque le retour du cinéaste au cinéma avec La 317e Section, nouvelle plongée dans le conflit vietnamien tiré de son propre roman. Il signe ensuite Objectif 500 millions et le documentaire La Section Anderson deux ans plus tard, sur la guerre d'Indochine, qui se voit auréolé de l'Oscar dans sa catégorie.

En 1977, Pierre Schoendoerffer adapte un autre de ses romans avec Le Crabe tambour, porté par Jean Rochefort et Jacques Dufilho, respectivement récompensés du César du Meilleur acteur et du Meilleur second rôle masculin. En 1982, il met en scène L' Honneur d'un capitaine puis s'octroie une longue parenthèse de dix ans avant de livrer l'autobiographique Dien Bien Phu, basé sur son expérience au Vietnam. En 2004, il retrouve Jacques Dufilho pour Là-haut, adapté de son dernier roman.

Mercredi 10 Juin 2009
Vendeeinfo
Lu 550 fois




Galerie
14.jpg



Théâtre et concert en Vendée



O pète à la Bourrine par LesBrimbalures

La 4ème édition du Festival International du Film de la Roche-sur-Yon ouvre demain

La 4ème édition du Festival International du Film de la Roche-sur-Yon ouvre demain
En hommage à Bernadette Lafont, disparue cet été, nous avons choisi pour ouvrir cette édition un film rare, l'un de ceux qui ont révélé, voire inventé l'actrice : Les Godelureaux (1961), de Claude Chabrol.Bernadette Lafont y est Ambroisine, « miracle » et maléfice à la fois, créature sortie de l'imagination vengeresse de Ronald, jeune dandy interprété par Jean-Claude Brialy.
Bernadette Lafont était venue à plusieurs reprises au festival, et avait gardé des liens privilégiés avec La Roche-sur-Yon. Nous sommes heureux de lui dédier cette 4ème édition.
À mercredi !


Vendeeinfo
15/10/2013