Connectez-vous S'inscrire

Le Conseil général de la Vendée solidaire des sinistrés

Le Conseil Général de la Vendée va débloquer 13 Millions d’euros



Le Conseil général de la Vendée solidaire des sinistrés
Les élus Vendéens ont voté, en session exceptionnelle des mesures d’aides de première urgence pour faire face aux conséquences dramatiques de la tempête.Réunis en urgence en session extraordinaire lundi soir, les Conseillers Généraux de la Vendée, ont adopté à l ‘unanimité des mesures exceptionnelles à la hauteur du drame vécu par le littoral vendéen.Au titre des secours d’urgence, une ligne de crédit exceptionnelle de 500 000 euros permettant d’aider immédiatement les personnes et les familles les plus démunies face aux dépenses de première nécessité a été votée.
Deux assistants sociaux du Département vont tenir une permanence quotidienne à l’Aiguillon-sur-Mer et à la Faute-sur-Mer, communes les plus sinistrés de Vendée, afin d’instruire au plus vite les demandes de secours d’urgence, et d’accompagner dans leurs démarches les victimes.
Deux subventions exceptionnelles de 100 000 euros chacune vont être attribuées à ces deux communes, qui doivent faire face depuis dimanche à l’accueil de centaines de personnes sans logement, et qui assurent leur prise en charge, leur nourriture, leur accompagnement.
Le Département a adopté des mesures d’urgence exceptionnelles destinées à venir en aide aux communes qui devront remettre en état leurs infrastructures. Routes, installations maritimes et portuaires, travaux de voiries… des aides à hauteur d’un million d’euros seront accordées aux communes classées en catastrophe naturelle. Le montant des subventions départementales va être largement augmenté pour les futurs aménagements.500 000 euros vont aussi être débloqués pour remettre en état les infrastructures portuaires du département.
Les Conseillers généraux ont aussi voté des aides spécifiques en faveur des secteurs économiques vendéens touchés après le passage de la tempête Xynthia.
En ravageant les côtes vendéennes, la tempête a frappé de plein fouet plusieurs activités économiques : conchyliculture, aquaculture, pisciculture, agriculture…
En faveur de ces professions sinistrées, le Département a voté une aide de 3 millions d’euros auxquels s’ajoutent 1,5 millions d’euros en faveur de l’économie touristique. Les élus ont demandé la mise en œuvre par l’Etat, dans les plus brefs délais, de la procédure des calamités agricoles aux secteurs conchylicole et agricole.

Partager

Mardi 2 Mars 2010
Vendeeinfo
Lu 1323 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017