Connectez-vous S'inscrire




Rechercher un Article sur PriceMinister
logo priceminister
Vous recherchez le MEILLEUR PRIX ?
> Trouvez votre bonheur parmi des milliers d'offres jusqu'à 90% d'économie!

Hausse du nombre de victimes de la route: Maître Jehanne Collard : « cette situation catastrophique impose des mesures d’urgence »



L’Observatoire National Interministériel de la sécurité routière (ONISR) vient de rendre public le bilan de mars 2016 : 257 personnes ont trouvé la mort sur les routes françaises, soit une augmentation de 14,2 %. Le nombre d’accidents corporels comme celui des blessés est également en forte dérive, comme le mois dernier. Cette forte hausse du nombre des victimes confirme les mauvais résultats de la sécurité routière en ce début d’année 2016, après une année 2015 déjà difficile.

« Je suis triste de voir ainsi confirmés tous mes plus sombres pronostics » réagit Maitre Jehanne Collard, avocate spécialisé dans la défense des victimes de la route. « Je suis aussi très en colère. Malgré nos cris d’alarme, la mort et le malheur regagnent chaque jour du terrain. On laisse déraper sans réagir le comportement des conducteurs. Policiers et gendarmes, occupés à d’autres tâches, ne sont plus au bord des routes. Les discours de prévention sont inaudibles et étouffés par les inepties démagogiques des associations de fous du volant. On ergote sur la privatisation des radars mobiles, on se lamente sur le sort des conducteurs pris en flagrant délit d’excès de vitesse et on oublie leurs victimes.

« Cette situation catastrophique impose des mesures d’urgences. Il faut avoir le courage politique d’imposer une réduction de la vitesse sur les routes plus dangereuses. Et celui d’accepter une expertise indépendante sur les infrastructures routières. Il faut reprendre les contrôles sur la vitesse comme sur l’alcool et la drogue au volant. Il faut renforcer les campagnes de sensibilisation. Si l’Etat n’en a plus les moyens, il doit faire appel à l’industrie automobile et aux assureurs pour financer cet effort. Je crois aussi que la formation initiale doit être repensée, qu’on doit apprendre plus tôt à nos enfants le respect de l’autre sur la route ».

Jehanne COLLARD
Avocate spécialisée dans la défense des victimes.

Dimanche 17 Avril 2016 - 16:18
Vendeeinfo

Lu 328 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017 | Notre-Dame des Landes