Connectez-vous S'inscrire

Complémentaire santé : la polémique enfle sur les contrats responsables

C’est l’une des réformes annoncées par le président de la République au congrès de la Mutualité de Nice, à l’automne 2012. Les règles d’attribution des aides fiscales et sociales aux complémentaires santé vont être durcies à compter du 1er avril 2015. Un contrat, pour être qualifié de «responsable», devra notamment plafonner les remboursements en optique et inciter les assurés à consulter des médecins qui se sont engagés à modérer leurs tarifs. Cette réforme concernera tous les contrats souscrits ou renouvelés à partir du 1er avril, en sachant que certaines couvertures collectives d’entreprises bénéficient d’un délai supplémentaire.



Toute la population concernée

Aujourd’hui 96% de la population est couverte par une complémentaire santé qui est responsable dans 94% des cas, selon les chiffres du Haut conseil pour l’avenir de l’assurance maladie (Hcaam). Autant dire que la quasi-totalité des Français est concernée par cette réforme. Et pourtant, selon le sondage réalisé par Opinion Way pour le compte de l’Argus de l’assurance, 70% d’entre eux ne sont absolument pas au courant des changements qui vont intervenir (lire infographie ci-dessous). Pour Plus des infos , visiter notre site comparer les mutuelles et comparer mutuelle et

Mardi 14 Avril 2015
Deevea
Lu 431 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017