Connectez-vous S'inscrire

Chrétiens d'Orient : Dominique SOUCHET demande un investissement ferme et permanent de la diplomatie française



L'horrible attentat de masse d'Alexandrie est venu illustrer dramatiquement les craintes que nous exprimions dans l'appel lancé juste avant Noël, à mon initiative, par plus de 100 parlementaires français, appelant notre diplomatie à être la voix des chrétiens d'Orient persécutés.Cet attentat confirme que nous sommes en présence d'une stratégie délibérée qui vise à déstabiliser les communautés chrétiennes du Moyen-Orient, ainsi que les Etats dont elles constituent la composante originelle. Face à ce mouvement de fond, la France doit faire preuve d'une volonté politique forte et continue. Son message doit rappeler fermement que la vocation d'un Etat est de protéger la vie de l'ensemble de ses citoyens et d'assurer la sécurité de toutes les composantes de sa population.
Comme défenseur traditionnel des droits fondamentaux et dans l'esprit de la laïcité positive chère au Président de la République, la France doit monter au créneau pour défendre avec vigueur le droit fondamental de pratiquer librement sa foi. Elle ne saurait accepter que les grandes fêtes religieuses deviennent au Moyen-Orient synonyme de massacres systématiques. Il faut maintenant aller au delà du symbolique. Les messages de condamnation et de condoléances ne suffisent plus.L'indispensable protection des communautés chrétiennes d'Orient est un point qui doit désormais figurer obligatoirement sur l'agenda de toutes les rencontres à haut niveau entre les dirigeants français et leurs homologues du Proche et du Moyen-Orient. Ces derniers doivent comprendre que le libre exercice de sa religion sans avoir à craindre pour sa sécurité n'est pas pour la diplomatie française une question annexe ou accessoire, mais une préoccupation permanente. La France doit en particulier marquer son souci de voir les lieux de culte convenablement protégés et les auteurs des attentats ne pas rester impunis. Rien ne serait pire que de laisser se développer un climat d'impunité envers les agresseurs des chrétiens.


Dominique SOUCHET entend, avec les signataires de l'appel, maintenir la pression sur les dirigeants français pour qu'ils agissent sur le long terme, avec détermination et fermeté, auprès des instances internationales pour faire de la protection des minorités religieuses une priorité. Il demande que la France, en tant que membre permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies, prenne d'urgence l’initiative d’un projet de résolution réaffirmant solennellement le droit de toutes les minorités à pratiquer librement et en sécurité leur religion.

Dominique SOUCHET,Député du Mouvement pour la France , Membre de la Commission des affaires étrangères de l'Assemblée nationale, Conseiller des affaires étrangères

Jeudi 6 Janvier 2011
Vendeeinfo
Lu 604 fois

Elections européennes en 2009 | Les régionales de 2010 | L'actualité politique régionale | L'actu politique vendéenne | Les cantonales de 2011 | L'actu politique nationale | Présidentielles de 2012 | Elections législatives juin 2012 | Elections municipales de 2014 | Elections européennes 2014 | Elections régionales des 6 et 13 décembre 2015 | Elections présidentielles de 2017