Connectez-vous S'inscrire

A 2 mois du départ de la Golden Globe Race

A deux mois du départ de la Golden Globe Race depuis Les Sables d'Olonne le 1er juillet, les skippers travaillent fiévreusement pour terminer leur préparation, et participer aux célébrations de la Parade Nautique « Suhaili 50e Falmouth » du 11 au 14 juin.



Les skippers français Antoine Cousot (Métier Intérim) et Jean-Luc Van Den Heede (Matmut) viennent de faire baptiser leurs bateaux et naviguent désormais ; Ertan Beskardes (GBR) a atteint Vigo, lui restant le golfe de Gascogne à traverser avant d'atteindre Falmouth, lors de son long convoyage en solitaire depuis la Sardaigne ; Istvan Koper (USA / Hongrie) a quitté Oyster Bay, New York, le 29 avril pour sa navigation transatlantique jusqu'au départ. L'Australien Kevin Farebrother a maintenant son Tradewind 35 Sagarmatha amarré aux Sables d'Olonne et a été rejoint la semaine dernière par Philippe Péché (FRA) qui a effectué un passage en solitaire de 2 jours pour tester son système de régulateur d’allure. Susie Goodall (GBR) s'entraîne avec son Rustler 36 DHL Starlight rouge et jaune sur Gosport UK, et Uku Randmaa (EST) revient d’une semaine d'essais sur son Rustler 36 One for All, aux Sables d'Olonne.

Le public aura de nombreuses occasions de fêter l'événement dès le 16 juin à Port Olona en rencontrant les skippers sur les pontons du Vendée Globe. Le village sera ouvert tous les jours et gratuitement de 10h à 20h. Des nocturnes sont prévues les vendredis et samedis jusqu'à 2h du matin, pendant lesquelles les spectateurs pourront profiter du bar guinguette et des concerts.

Pendant toute la durée de l'ouverture du village, les spectateurs pourront apprendre à naviguer avec les étoiles et utiliser les instruments d'autrefois, admirer les bateaux de la flotte historique à quai : Suhaili, Joshua ..., visiter le Pen Duick 3 d'Eric Tabarly, assister à des conférences, interviews et démonstrations, participer à des ateliers et des baptêmes sur voiliers...

Pour Yannick Moreau, Président Les Sables d'Olonne Agglomération : « Les passionnés de voile, les plaisanciers et les vacanciers auront la chance de vivre un grand moment de sport aux Sables d'Olonne dès la mi-juin. Le public pourra approcher ces aventuriers d'un autre temps qui s'apprêtent à écrire une nouvelle page de l'histoire de la navigation en solitaire. »


23 juin :
16h00 - 19h00 : Régate des skippers de la GGR au départ du chenal
23h00 : Feu d'artifice sur la petite jetée des Sables d'Olonne


1er juillet :
09h45 : Les voiliers de la GGR quittent le Ponton Vendée Globe
12:00 : Départ de la course - diffusé en direct sur France 3


Tout juste remis à l’eau !

Fin avril, Gregor McGuckin a remis à l’eau son Biscay 36 Mary Luck à Malahide (Ire) ; Are Wiig a contemplé son OE 32 Olleanna retourner à l'eau à Asker, en Norvège ; le Néerlandais Mark Slats a remis son Rustler 36 Maverick à l'eau dans le Wassenaar et a terminé son essai sous gréement de fortune ; le russe Igor Zaretskiy a finalement réussi à remettre à l’eau son Endurance 35 Esmeralda, à Alicante. Tous doivent réaliser leur test d'essai de navigation triangulaire de 10 milles sous gréement de fortune, et installer leurs systèmes de gouvernail de secours avant de terminer leurs essais en mer.
En attente d'être éclaboussés !

Mark Sinclair (Aus) est arrivé à Plymouth le 30 avril avec de grands espoirs de mettre à l’eau son Lelo 34 Coconut le 4 mai et de commencer à naviguer le 8 ; le même jour que Nabil Amra (USA / Palestine) pour son Biscay 36 (maintenant rebaptisé Liberty II) à Falmouth. Contrairement à Sinclair, Amra doit encore faire ses essais sous gréement de fortune et terminer son parcours de qualification de 1 000 milles en solitaire au cours des 4 dernières semaines avant de retourner à Falmouth pour les célébrations du 50e anniversaire du Suhaili à la mi-juin.

Francesco Cappelletti (ITA) a maintenant sorti son Endurance 35, 007, du hangar, et prévoit de le mettre à l’eau les 5 et 6 mai, à Pise. Lui aussi doit réaliser son test sous gréement de fortune, mais a l'intention de gagner un temps précieux en naviguant vers la Camargue, puis en se reposant pendant le remorquage du bateau à travers la France jusqu’aux Sables d'Olonne. Ça va être serré.

Tapio Lehtinen (FIN) est également dans une course contre la montre. Son Gaia 36 Asteria, est sorti de l'atelier de peinture au Nordic Refit Center à Larsmo le 30 avril, après une longue réparation d'hiver et sera transporté par camion à Helsinki à la mi-mai pour attraper un navire à Tilbury, Londres où il repartira naviguer ses derniers 340 milles jusqu’à Falmouth. Un autre planning serré.


Vendredi 11 Mai 2018 - 07:54
Vendeeinfo

Lu 376 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017 | Notre-Dame des Landes