Connectez-vous S'inscrire

Yannick Moreau: je manifesterai samedi aux Sables d'Olonne contre les dérives dangereuses de l'agriculture industrielle



Après avoir saturé et pollué la Bretagne, l'agriculture industrielle porcine cherche à tout prix à s'installer en Vendée, deuxième département touristique français. Nous ne nous laisserons pas faire. Nous ne laisserons pas l'agriculture industrielle défigurer et salir notre belle Vendée.
J'ai tout fait pour essayer d'empêcher le lancement de ce projet. Le conseil municipal d'Olonne a délibéré "contre" et j'ai, en vain, déposé un recours contre la décision de l'Etat.Maintenant que ce projet a obtenu toutes les autorisations, je ne défilerai pas contre ce projet en particulier car je suis légaliste et me dois de respecter les règles d'un Etat de droit. Je défilerai donc samedi contre les dérives scandaleuses d'une agriculture industrielle sans scrupule ni conscience environnementale.Car ce projet que l'on peut objectivement qualifier "d'usine à cochons" n'est pas seulement néfaste pour Poiroux mais pour une large frange du littoral vendéen.La sur-concentration de porcs et la sur-production de lisiers qui en découle constituent en effet une réelle menace pour nos cours d'eau, nos marais et notre littoral.Comment l'Etat et Mme Royal peuvent-ils laisser reproduire le dramatique exemple breton ?
Où est la cohérence d'un gouvernement qui, en Bretagne, mobilise de l'argent public - si rare - pour réparer les fautes de l'agriculture industrielle et qui, en Vendée, autorise et reproduit le même modèle mortifère pour notre environnement, notre économie et notre qualité de vie ?
Les Vendéens ne se laisseront pas faire !

Le Collectif “Non à l’usine à cochons de Poiroux”, le mouvement ATTAC et la Confédération Paysanne appellent à manifester le samedi 4 avril 2015 à partir de 14H30 sur le Remblai des Sables d’Olonne (départ Place de Strasbourg) contre cette porcherie-usine et pour demander la suspension des travaux dans l’attente de la décision du tribunal.


Jeudi 2 Avril 2015
Vendeeinfo
Lu 433 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017



La justice vient d'autoriser les expulsions ce lundi 25 janvier à 14h30.

"L'évacuation peut commencer pour les exploitations agricoles" et pour les familles non concernées par le délai, a indiqué Pierre Gramaize, le juge de l'expropriation.

Le tribunal de grande instance de Nantes a décidé, lundi 25 janvier, de valider les expulsions des habitants et opposants historiques au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Un délai de deux mois a été prononcé pour huit des onze familles concernées par les expulsions, tandis que les exploitations agricoles et les trois autres familles sont expulsables immédiatement.
http://reporterre.net/Notre-Dame-des-Landes-le-tribunal-ordonne-l-expulsion-la-mobilisation-se

Vendeeinfo
25/01/2016

Les énergies renouvelables

Galerie
SOLO/DUO FIGARO LES SABLES 2010