Connectez-vous S'inscrire

Yannick MOREAU, député de la Vendée littorale et Secrétaire national Les Républicains dénonce la passivité coupable du Gouvernement face à la violence de bandes de casseurs et de les prises en otages de minorités syndicales.



« La violence, la destruction, l’agression, le vandalisme ne sont pas des modes d’expression tolérables. Ce sont les Français qui sont victimes de l’escalade de cette radicalisation depuis des semaines. » affirme Yannick MOREAU.

« Le problème n’est pas nouveau : des agitateurs professionnels d’extrême–gauche, s’appuyant sur des bandes de voyous, veulent imposer leurs vues en terrorisant la population » analyse–t-il.



« En 2014 j’avais alerté le gouvernement sur l’impunité totale dont jouissent les groupes radicaux d’extrême-gauche en déposant une proposition de loi, cosignée par 39 députés, tendant à « élargir les conditions de dissolution des associations ou groupements de faits tels que les groupes antifas ». A plusieurs reprises, par des courriers, des questions écrites et des Questions au Gouvernement j’ai renouvelé cette demande pressante à Manuel VALLS sans qu’il prenne conscience de la gravité du problème » pointe le député Yannick MOREAU.

En effet, selon Yannick MOREAU, « les violences, comme à Nantes ou à Paris, les 300 policiers blessés, les rues saccagées, les voitures brûlées, les jets de bouteilles d’acide et de bombes artisanales constituent des actes de guérilla urbaine sur lesquels le gouvernement n’apporte pas les réponses suffisantes. Une pareille attitude laisse prospérer un sentiment d’invulnérabilité chez les casseurs et d’incompréhension chez les forces de l’ordre, soutenues par 82% des Français, et nos compatriotes ».

« Comment expliquer que l’un des auteurs de la tentative d’assassinat au cocktail molotov contre les policiers dans leur voiture s’en sorte avec seulement 1 an de prison, qu’il ne fera donc pas dans une cellule à cause du laxisme de notre système pénal ? » s’interroge-t-il.



Yannick MOREAU s’insurge enfin contre les méthodes scandaleuses de minorités de syndicalistes devenus maîtres chanteurs : « le blocage des raffineries pénalise toute la population, surtout celle dont l’emploi est précaire. C’est intolérable ».




Yannick MOREAU
Député de la Vendée littorale
Secrétaire national « Les Républicains »

Mercredi 25 Mai 2016
Vendeeinfo
Lu 410 fois

Elections européennes en 2009 | Les régionales de 2010 | L'actualité politique régionale | L'actu politique vendéenne | Les cantonales de 2011 | L'actu politique nationale | Présidentielles de 2012 | Elections législatives juin 2012 | Elections municipales de 2014 | Elections européennes 2014 | Elections régionales des 6 et 13 décembre 2015 | Elections présidentielles de 2017