Connectez-vous S'inscrire

Yannick MOREAU, député de la Vendée littorale, a voté mardi contre le projet de loi de santé présenté en procédure accélérée.



« La philosophie générale de ce projet de loi est clairement socialiste : irréaliste, laxiste et dépensière » accuse Yannick MOREAU.

Par ailleurs, il s’agit, à ses yeux, d’un projet de loi rédigé sans concertation avec les professionnels de santé : « comment peut-on imaginer que cette réforme puisse avoir un impact positif alors que les acteurs essentiels de notre système de Santé ne sont pas écoutés ?

Selon lui, « la généralisation du tiers-payant, clairement refusé par les médecins, va entraîner une fonctionnarisation préjudiciable à notre réseau de soins. Alors que les marges budgétaires sont toujours plus contraintes, le tiers-payant systématique déresponsabilise les patients ».

Yannick MOREAU dénonce également la suppression de l’Ordre des infirmiers, deuxième des sept ordres des professions de santé en France. Il s’inquiète du signal ainsi donné aux 168.000 professionnels inscrits : « le gouvernement cherche à isoler les professionnels de santé. Cela ne fera que renforcer les déserts médicaux et portera préjudice à nos territoires en pleine expansion démographique ».

Enfin, Yannick MOREAU rappelle sa ferme opposition à la légalisation et à la généralisation dans toute la France des « Salles de shoot ». Orateur du Groupe UMP contre l’article 9 de ce projet de loi de Santé, il rappelle que le Gouvernement a refusé les amendements constructifs présentés pour accentuer la politique de prévention, et renforcer le soutien aux centres d’accompagnement vers l’abstinence et le sevrage.


Puy du Fou - Demandez dès maintenant votre brochure !

Mercredi 6 Mai 2015
Vendeeinfo
Lu 407 fois

Elections européennes en 2009 | Les régionales de 2010 | L'actualité politique régionale | L'actu politique vendéenne | Les cantonales de 2011 | L'actu politique nationale | Présidentielles de 2012 | Elections législatives juin 2012 | Elections municipales de 2014 | Elections européennes 2014 | Elections régionales des 6 et 13 décembre 2015 | Elections présidentielles de 2017