Connectez-vous S'inscrire

Un pas en avant, pas de retour en arrière !



Yannick MOREAU, Député de la Vendée littorale et membre de l'Entente Parlementaire pour la Famille, prend acte des déclarations de Madame ROSSIGNOL lors de son entrevue avec les représentants de La Manif Pour Tous. Il salue la suspension de tout projet de légalisation de la Procréation Médicalement Assistée pour les couples de femmes (PMA). Il demeure toutefois sceptique quant aux intentions du Gouvernement. « Il est contradictoire d’affirmer que la PMA n’est pas à l’ordre du jour, tout en maintenant le travail d’étude du Conseil Consultatif National d’Ethique (CCNE) sur cette même question » déclare Yannick MOREAU.

Il fait également part de son indignation quant au maintien de la circulaire Taubira, qui permet de donner des effets de droit en France à des conventions illégales de mères porteuses conclues à l'étranger. Les enfants nés de GPA à l'étranger ont un statut. « Comment peut-on se déclarer féministe convaincue comme le fait Madame ROSSIGNOL, soutenir que la GPA ne sera pas légalisée en France, et dans le même temps accepter les conséquences de ces mêmes pratiques indignes et illégales, condamnées à plusieurs reprises par la Cour de Cassation, simplement au prétexte qu’elles ont été réalisées à l’étranger ? » s’interroge Yannick MOREAU.

Il attire également l’attention du Gouvernement sur les conséquences de la proposition de loi relative à l’autorité parentale et à l’intérêt de l’enfant (APIE), qui complexifiera grandement les relations entre parents et enfants. « Dans le contexte actuel, le rôle de l’Etat est de favoriser la stabilité familiale, et de protéger l'intérêt de l'enfant, qui est avant tout de connaître et d'être élevé par son père et sa mère. Je doute qu’un tel texte offre aux familles et surtout aux enfants de meilleures conditions de vie. » note-t-il.
Le Député assure qu'il maintiendra sa vigilance tout au long du quinquennat. « Le gouvernement, maintenu sous la pression familiphobe de son aile gauche, nous impose de rester extrêmement vigilant sur ce thème. Il est de notre responsabilité d'empêcher la déstructuration progressive de la cellule familiale.»

Yannick MOREAU espère cependant que la volonté de dialogue affichée ce lundi 28 avril 2014 par le Gouvernement sera durable. « Il est désormais temps que le Gouvernement adopte une politique familiale cohérente, sobre, en faveur des familles et au bénéfice de l’enfant. Le temps est venu de cesser de fracturer le peuple français et de déconstruire la famille, valeur d’avenir pour la France. »

Yannick MOREAU, Député de la Vendée littorale, Membre de l’Entente parlementaire pour la Famille, Maire d’Olonne sur Mer




Mardi 29 Avril 2014
Vendeeinfo
Lu 93 fois

Elections européennes en 2009 | Les régionales de 2010 | L'actualité politique régionale | L'actu politique vendéenne | Les cantonales de 2011 | L'actu politique nationale | Présidentielles de 2012 | Elections législatives juin 2012 | Elections municipales de 2014 | Elections européennes 2014 | Elections régionales des 6 et 13 décembre 2015 | Elections présidentielles de 2017