Connectez-vous S'inscrire

Un internaut sur le blog de RMC ce matin à propos de la catastrophe nucléaire au Japon



Un internaut sur le blog de  RMC ce matin à propos de la catastrophe nucléaire au Japon
"Je connais un peu le sujet ; pour ceux que ça intéresse, ci-joint la suite d'un message que j'ai envoyé à des amis de Tokyo qui ont fuit en Chine. J'essaie d'être objectif et pédagogue d'après ce que je sais. " Je trouve le message de l’ambassade un peu trop rassurant : sur le site il y aurait eu jusqu’à 400 milliSievert par heure (on appelle ça le débit de dose) : c’est vraiment énorme. C’est confirmé par l’Agence Internationale à l’Energie Atomique. Il est clair que les gens sur le site se sacrifient. Pour donner une idée un travailleur du nucléaire en France a droit à 20 mlliSievert sur l'année entière. Alors apparemment le niveau de débit de dose a bien rebaissé, ça veut dire que si les niveaux de radiations sont élevés, la quantité de poussières radioactive n’est pas aussi énorme que quand un cœur explose par exemple. Donc si ça en restait là ça se dissiperait avec les semaines. Mais on n’est pas du tout sûr que ça en reste là : le confinement est rompu sur un des réacteurs et apparemment ils n’arriveraient même plus à refroidir les cœurs sur place ... Ce qu’il faut comprendre aussi c’est qu’il n’y a pas que l’irradiation qui est dangereuse, il y a la contamination : - L’irradiation c’est comme quand tu fais une radio, tu es exposé à un rayonnement et après c’est fini : c’est comme un coup de soleil. Si la dose est faible, pas de quoi s’inquiéter ... si elle est élevé c’est pas bon ... Les fortes doses, il n’y a probablement que les gens sur place qui en prendront (franchement actuellement rester sur le site de la centrale de Fukushima pour lutter contre la dégradation de la situation, c’est héroïque : à 400 mSv par heure, en 5 heures on prend ce qu’on appelle la dose létale, c.a.d la dose à partir de laquelle on a une chance sur 2 de mourir dans les 30 jours ...) - Par contre la contamination c’est des particules radioactives que tu absorbes (même en très petite quantité) et que tu gardes dans le corps. Elles, elles continuent à rayonner et à abimer les cellules du corps tant qu’elles sont là ... c’est ça qui est le plus sournois en fait ... et sur la question il n’y a que des statistiques : on sait que ce n'est pas bon mais c'est difficile de donner des seuils : tu peux très bien ne jamais développer de problème de santé quand tu as ingéré ou respiré beaucoup de chose comme déclarer quelque chose 5 ans plus tard ... C’est un peu comme l’amiante : on sait qu’une seule fibre suffit pour déclarer un cancer des années après : pour autant il y a des travailleurs de l’amiante qui ne se sont jamais protégés et qui n’ont rien déclaré tandis que leurs femmes qui nettoyaient leurs vêtements pleins de poussière ont eu des cancers de l’amiante ... Donc en fait vu qu’apparemment les quantités de matière radioactive rejetées ne sont pas aussi énormes que pour un Tchernobyl, en s’éloignant de la centrale (à quelques dizaines de km) les niveaux de radioactivité ne devraient pas être trop élevés. Pour autant, ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas de risque car la contamination, elle est là, elle n’est pas encore trop "diluée" et on peut l’inhaler (au passage je précise que c’est peu probable qu’il y ait une odeur particulière) ... Tokyo ce n’est qu’à 200 km et c’est vraiment pas loin ... donc s’il y a un nuage radioactif important qui passe, le niveau de radiation va augmenter mais probablement pas tant que ça ; ceci dit pendant ce temps là il y aura de la contamination atmosphérique et il vaudra mieux éviter d’être là à ce moment là ... Même si ce ne sera pas un danger « immédiat », c’est quand même pas spécialement conseillé pour la santé à long terme ... Voilà ce que je peux dire pour l’instant ... il faut voir comment ça évolue quoi ... :/" "

Mardi 15 Mars 2011
Vendeeinfo
Lu 573 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017



La justice vient d'autoriser les expulsions ce lundi 25 janvier à 14h30.

"L'évacuation peut commencer pour les exploitations agricoles" et pour les familles non concernées par le délai, a indiqué Pierre Gramaize, le juge de l'expropriation.

Le tribunal de grande instance de Nantes a décidé, lundi 25 janvier, de valider les expulsions des habitants et opposants historiques au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Un délai de deux mois a été prononcé pour huit des onze familles concernées par les expulsions, tandis que les exploitations agricoles et les trois autres familles sont expulsables immédiatement.
http://reporterre.net/Notre-Dame-des-Landes-le-tribunal-ordonne-l-expulsion-la-mobilisation-se

Vendeeinfo
25/01/2016

Les énergies renouvelables

Galerie
SOLO/DUO FIGARO LES SABLES 2010