Connectez-vous S'inscrire

Transat BENODET - MARTINIQUE: Frédéric Rivet en route pour sa première transatlantique



Transat BENODET - MARTINIQUE: Frédéric Rivet en route pour sa première transatlantique
A 10 jours du départ de la Transat Bénodet - Martinique, le skipper du Figaro "Vendée 1" entre petit à petit dans sa course. Son bateau, convoyé en début de semaine depuis Saint-Gilles-Croix-de-Vie en compagnie des autres membres du Pôle Vendée France, a pris place dans le port breton. L’heure est à la préparation : tests du matériel et essais de voile s’enchainent dans une ambiance sereine et détendue. Bien préparé, Frédéric RIVET attend désormais d’en découdre face aux cadors du circuit Figaro. Le printemps est de retour et comme chaque année à la même époque, le milieu de la voile frémit à l’approche des premières grandes épreuves. Du côté de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, la base du Pôle Vendée France, ces premières joutes sportives sont attendues non sans une certaine excitation. L’hiver a en effet été studieux au centre d’entrainement : de nouvelles têtes sont venues rejoindre les rangs des skippers vendéens et tout ce petit monde a travaillé sans relâche durant les entrainements sous la houlette de Christian Gout, le directeur du Pôle. Une préparation intense qui a d’emblée porté ses fruits : pour la première épreuve de la saison, la Solo Massif Marine, aux Sables d’Olonne, le bizuth du Pôle et lauréat de la sélection « Vendée Challenge » en novembre dernier, Morgan Lagravière, a en effet signé à la barre de son Figaro « Vendée » une très encourageante septième place, devant bon nombre d’expérimentés skippers du circuit. De bon augure pour Frédéric Rivet au moment d’aborder sa première transat en solitaire...

Frédéric, dans quel état d’esprit abordes-tu ta deuxième saison Figaro sous les couleurs vendéennes ?

J’ai fini la saison 2010 sur une bonne note avec une belle 8ème place sur la Cap Istanbul. C’est ce que je retiens et ce sur quoi je me base pour aborder, dans une dynamique positive, la saison 2011. Cet hiver, avec l’arrivée de nouveaux skippers et l’expérience de la première saison, nous avons pu bien travailler, nous sommes bien préparés. Aujourd’hui, dans la tête et à la barre, je me sens plus serein, plus à l’aise, je connais mes points forts et les aspects sur lesquels il faut que je concentre mon travail pour progresser.

Le 10 avril prochain, tu seras au départ de ta première transatlantique en solitaire (Bénodet – Martinique), qu’est ce que cela t’inspire ?

"Cette course est une énorme source de motivation pour moi. Ce sera ma première transat, la première fois que je passerai tant de temps seul en mer… Je suis vraiment impatient d’y être ! Le plateau est relevé avec des coureurs très expérimentés, mais j’aborde cette course sans appréhension car sans pression. En 2010, le large m’avait plutôt bien réussi : j’ai l’impression que plus c’est long, plus c’est dur et plus je suis à l’aise. Mais avant tout, être au départ de cette course, c’est déjà un beau succès vendéen : ce sera en effet la première fois qu’un projet 100% vendéen sera au départ d’une transat en Figaro Bénéteau !"

La Transat Bénodet - Martinique :
- Parcours : 3474 milles
- Prologue : samedi 2 avril
- Départ le dimanche 10 avril – 14h00 de Bénodet
- Arrivée à Fort de France en Martinique aux alentours du 30 avril
- site de la course : www.transat-benodetmartinique.com

- site du Pôle Vendée France pour suivre la course de Fred Rivet : www.polevendeefrance.fr

Dimanche 3 Avril 2011 - 10:12
Vendeeinfo

Lu 850 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017