Connectez-vous S'inscrire

Tanguy de Lamotte, skipper d’Initiatives-Cœur aux Sables d’Olonne

21 jours après le coup d’envoi de la 8ème édition du mythique Vendée Globe, Initiatives-Cœur est le premier des 29 monocoques à être de retour aux Sables d’Olonne (point de départ et d’arrivée de cet Everest des mers)… mais sans avoir fait le tour du monde.
C’est cette nuit, à 01h57 (heure française) à hauteur de la bouée Nouch Sud, lorsque son équipe est montée à bord, que Tanguy de Lamotte a officiellement annoncé son abandon. Reparti mardi 15 novembre de Mindelo (Cap Vert) après avoir constaté que le mât endommagé de son monocoque ne pourrait pas affronter les mers du sud, Tanguy avait pris la décision de ramener seul son bateau à bon port jusqu'à la ligne symbolique d'arrivée du Vendée Globe.



Pour Tanguy qui espérait boucler ce 2ème tour du monde, sans escale et sans assistance cette fois-ci en 80 jours, la déception est évidemment présente. Mais le public venu très nombreux ce lundi pour l’acclamer lui a fait chaud au cœur.

Tanguy de Lamotte : « Sur une course comme le Vendée Globe ce n’est malheureusement pas le temps qu’on passe à préparer le bateau qui permet de finir. On ne peut jamais être sûr de la fin de l’histoire, l’important c’est de profiter de chaque instant. J’ai réussi à ramener mon bateau ici, je n'ai pas de regrets, j'aime cette course et je reviendrai car je suis fier de porter ce projet sportif et solidaire avec mon équipe et mes partenaires. »

Si le projet sportif n’a pas abouti, le projet solidaire lui est une véritable réussite. Les sponsors-mécènes, Initiatives et K-LINE, ont déclaré vouloir continuer l’aventure avec leur skipper au grand cœur.

Franck Vallée (Initiatives) et Bruno Léger (K-LINE) : « Tanguy a toujours affirmé avoir deux objectifs : sauver 30 enfants et faire le tour du monde en 80 jours. L'objectif solidaire est rempli et c'est une immense satisfaction, car concrètement ce sont 35 vies d'enfants qui vont pouvoir être sauvées. L'objectif sportif était ambitieux, Tanguy avait fait un début de course remarquable, malheureusement il n'a pas pu aller au bout. Le soutien du public (plus de 550 000 personnes le suivent sur la page Facebook Initiatives-Cœur), des équipes de ses sponsors et de Mécénat Chirurgie Cardiaque a été énorme pour l'aider à surmonter cette déception. Initiatives et K-LINE veulent continuer à l’accompagner dans les années à venir, à commencer par la Transat Jacques Vabre qu’il devrait probablement refaire en duo avec Samantha Davies. »

Sous le soleil radieux vendéen, la petite Ardacha (ndlr : opérée du cœur le 18 octobre dernier et accueillie par Tanguy à son arrivée en France) était aussi présente pour accueillir son héros. Elle était ravie de pouvoir le revoir avant son retour au Congo, programmé le 13 décembre.

Patrice Roynette (Mécénat Chirurgie Cardiaque): « C’est une très belle chaîne du cœur qui s’est mobilisée pour sauver ces enfants malades. Une régate c’est comme une intervention cardiaque, il faut de l’anticipation, une maitrise des outils, du courage, des initiatives et surtout une équipe sur qui compter. »

Lundi 28 Novembre 2016
Vendeeinfo
Lu 429 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017