Connectez-vous S'inscrire

Talmont Saint-Hilaire: Dominique Labessoulhe un artiste dans l’âme …

Dominique vit à Talmont Saint-Hilaire depuis quelques mois après avoir passé 12 ans à Fontenay le comte, un professionnel de la peinture, un éternel chercheur et aventurier. L'artiste participera le 29 octobre à un vide ateliers à Vouvant.



Talmont Saint-Hilaire: Dominique Labessoulhe un artiste dans l’âme  …
Dominique Labessoulhe est né en 1957 à Angers . Il commence à dessiner très jeune, les feutres puis l'aquarelle sont les premières techniques qu'il utilise . A partir de1977 il expose occasionnellement dans des endroits publics : Finistère , Hautes Alpes où il travaille comme photographe . Parallèlement, il navigue saisonnièrement sur un petit voilier. Dominique profite de ses escales pour "croquer" quelques marines. En 1984 après avoir construit son propre voilier il quitte la France avec femme et enfants à la découverte du Monde . Il s'arrête plusieurs mois aux Canaries oû il vend ses aquarelles . Début 1985, il reprend la mer direction l'Afrique noire. En Casamance où il hiverne sur son voilier, il exécute des aquarelles de scènes tribales qu'il vendra ensuite à Dakar à la galerie Anthéna . Son séjour d'un an sur le continent Africain le marquera d'une empreinte "ethnique"que l'on retrouve dans ses modèles sérigraphiés et ses gravures suer bois . Il traverse l'Atlantique en janvier 1986 et arrive à Récif au Brésil le premier jour du carnaval . C'est un choc culturel inoubliable. Il passera un an à peindre et à se promener à cheval dans la "Chapada diamantina". 1987 le trouve en Guyane toujours sur "Ellebore" son bateau . Après une Exposition sur les Iles du Salut , il part sac au dos en Bolivie , Pérou et Equateur et se passionnera pour les bas reliefs de "Chan chan "ainsi que pour les sculpteurs de corail noir de "Sua".

Talmont Saint-Hilaire: Dominique Labessoulhe un artiste dans l’âme  …
Fasciné par les couleurs des Caraïbes
Après 6 mois de vagabondages , retour à Kourou. Remise en état du bateau. En 1988 il met le cap sur le Vénèzuela où il exécute ses premières huiles, des scènes de vie Antillaises qu'il ira vendre à l'ile de St Barthélémy . Fasciné par les couleurs des Caraïbes , Il se fixe à St Martin début 89 où il habite sur son bateau jusqu'en 1996 . Pendant cette période il sera productif , Il expose d'une façon permanente à la Galerie Paris 7 de "St Martin " . Il fait éditer des reproductions de ses aquarelles qui sont distribuées dans les Caraïbes . Il expose en permanence sur "St Barth"à la galerie Piripi . Il fait des expositions ponctuelles et crée des designs pour la sérigraphie sur vêtement. En 1994 , lors de vacances en métropole, il achète avec sa compagne un pied -à- terre dans le Marais poitevin dont ils tombent amoureux . Début 97 voit repartir l'artiste navigateur vers St Domingue , les Bahamas , la Floride . Il sort le bateau au sec et entreprend avec son amie , deux chiens et un chat le tour des Etats Unis en camping car . Une provision d'images est emmagasinée pour le futur . Retour en France en mars 1998 et installation dans le marais Poitevin . Exposition tout l'été dans les différents salons et concours de peinture des régions Vendée et Charente maritime . Fin 1999 il aménage l'atelier d'art "les huttes" et prépare la galerie pour le printemps 2000 .Durant l'été 2000 il participe à de nombreux festivals de peinture dont le festival international d'art mural de Beaufort en Vallée et s'occupe de son atelier galerie. En 2002 il ouvre un second atelier au Cap Ferret. L'oeuvre picturale de Dominique Labessoulhe est présente dans des collections particulières aux Etats Unis , au Canada, en Allemagne , au Royaume Uni , Pays bas , en Afrique de l'ouest ,et en France . De ces voyages il a gardé le goût de la liberté , de la découverte , de l'aventure , et de l'exploration , goût qu'il essaye d'appliquer dans ses interprétations . Pour lui chaque tableau est une aventure émotionnelle , une quête vers l' avant . Il ne veut pas s'enfermer dans un"style", rester libre de créer instinctivement sans contraintes ni étiquette.

Dominique Labessoulhe: tél 02 51 90 30 48 ou mail : d.labessoulhe@wanadoo.fr


Jeudi 23 Octobre 2008
Jean-Claude Raveneau
Lu 2528 fois




Galerie
14.jpg



Théâtre et concert en Vendée



O pète à la Bourrine par LesBrimbalures

La 4ème édition du Festival International du Film de la Roche-sur-Yon ouvre demain

La 4ème édition du Festival International du Film de la Roche-sur-Yon ouvre demain
En hommage à Bernadette Lafont, disparue cet été, nous avons choisi pour ouvrir cette édition un film rare, l'un de ceux qui ont révélé, voire inventé l'actrice : Les Godelureaux (1961), de Claude Chabrol.Bernadette Lafont y est Ambroisine, « miracle » et maléfice à la fois, créature sortie de l'imagination vengeresse de Ronald, jeune dandy interprété par Jean-Claude Brialy.
Bernadette Lafont était venue à plusieurs reprises au festival, et avait gardé des liens privilégiés avec La Roche-sur-Yon. Nous sommes heureux de lui dédier cette 4ème édition.
À mercredi !


Vendeeinfo
15/10/2013