Connectez-vous S'inscrire

Surfrider Foundation Europe lance la 19ème édition des Initiatives Océanes « Jeter par terre c’est jeter en mer »



Surfrider Foundation Europe lance la 19ème édition des Initiatives Océanes qui aura lieu du 20 au 23 mars 2014. Après le succès en 2013 de la campagne contre les sacs plastique à usage unique, Surfrider a choisi cette année d’axer sa campagne sur l’amont-aval. Une fois encore cette campagne est pour Surfrider l’occasion de porter au niveau national et européen les revendications de ces citoyens qui chaque année sont plus nombreux à se mobiliser pour lutter contre les déchets aquatiques.

Sensibiliser et mobiliser le grand public
80 % des déchets aquatiques sont d’origine continentale. C’est pourquoi l’objectif cette année est de faire comprendre qu’un geste anodin tel qu’un déchet jeté par terre et ce même si l’on vit en ville peut avoir des conséquences sur le milieu marin.

Les Initiatives Océanes rassemblent chaque année des milliers de personnes à travers le monde. Ces opérations de collecte de déchets sur les plages mais aussi à l’intérieur des terres sur les berges de rivières ou des lacs ont pour but de sensibiliser le grand public à la problématique des déchets aquatiques que l’on retrouve en quantité sur le littoral et dans les océans. Cette mobilisation citoyenne ne reste pas vaine et donne plus de poids aux actions de lobby menées par Surfrider pour faire évoluer les réglementations et lutter contre les déchets aquatiques.

L’Homme : source et solution de la pollution du littoral et des océans
Près de 6,5 milliards de kilos de déchets plastiques sont déversées dans les océans chaque année. Si les sources de ces déchets sont multiples, il y a pourtant un point commun à cette pollution : l’Homme. Nos modes de consommation et de production sont aujourd’hui la cause de la pollution des littoraux et des océans et c’est donc à nous d’agir. Les Initiatives Océanes permettent à chacun de s’investir que ce soit en organisant ou en participant à une collecte de déchets près de chez soi. Surfrider fait parvenir à chaque organisateur un kit pédagogique pour l’aider dans sa collecte.

Pour cette nouvelle édition Surfrider veut aller plus loin et apporter un aspect plus scientifique à ces collectes en impliquant les participants. Les organisateurs sont pour cela invités à remplir après chaque collecte une fiche bilan s’inspirant de protocoles de quantification de déchets déjà existants permettant ainsi à Surfrider comme l’an passé de dresser un état des lieux des déchets trouvés sur différentes façades maritimes.


Vendredi 7 Février 2014
Vendeeinfo
Lu 181 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017



La justice vient d'autoriser les expulsions ce lundi 25 janvier à 14h30.

"L'évacuation peut commencer pour les exploitations agricoles" et pour les familles non concernées par le délai, a indiqué Pierre Gramaize, le juge de l'expropriation.

Le tribunal de grande instance de Nantes a décidé, lundi 25 janvier, de valider les expulsions des habitants et opposants historiques au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Un délai de deux mois a été prononcé pour huit des onze familles concernées par les expulsions, tandis que les exploitations agricoles et les trois autres familles sont expulsables immédiatement.
http://reporterre.net/Notre-Dame-des-Landes-le-tribunal-ordonne-l-expulsion-la-mobilisation-se

Vendeeinfo
25/01/2016

Les énergies renouvelables

Galerie
SOLO/DUO FIGARO LES SABLES 2010