Connectez-vous S'inscrire

St Gilles Croix de Vie: encouragement aux communes, particuliers ou entreprises qui oeuvrent pour la promotion d’un cadre de vie de qualité.



Le mardi 5 juin à 18h30, salle de la Conserverie, à St-Gilles-Croix-de-Vie, les membres du jury du Pays de St Gilles Croix de Vie récompenseront les lauréats du
concours intercommunal, étape qualificative pour l’échelon d’arrondissement. L'objectif du concours est de récompenser les communes et les particuliers ou
entreprises qui oeuvrent pour la promotion d’un cadre de vie de qualité. Une attention particulière est portée aux enjeux environnementaux.
- Chaque commune organise son concours, tous les habitants ou entreprises peuvent y participer et présenter leur jardin.
- Sur proposition des communes, les lauréats retenus participent au concours cantonal «Le Paysage de votre commune », organisé par la Communauté de
communes, en partenariat avec le CAUE de la Vendée (Conseil en Architecture, Urbanisme et Environnement). Les 24 et 25 avril derniers, le jury a visité sur tout le canton, 7 jardins de particuliers, 3 jardins d’entreprises et 2 sites communaux regroupant 4 catégories : Maison ancienne, Maison contemporaine, Espace structuré et Accueil touristique.
- Dans le cadre du concours, la commune du Fenouiller a également été visitée par le jury cantonal en vue de l’obtention de sa 1ère fleur.

Vendredi 1 Juin 2012
Vendeeinfo
Lu 185 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017



La justice vient d'autoriser les expulsions ce lundi 25 janvier à 14h30.

"L'évacuation peut commencer pour les exploitations agricoles" et pour les familles non concernées par le délai, a indiqué Pierre Gramaize, le juge de l'expropriation.

Le tribunal de grande instance de Nantes a décidé, lundi 25 janvier, de valider les expulsions des habitants et opposants historiques au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Un délai de deux mois a été prononcé pour huit des onze familles concernées par les expulsions, tandis que les exploitations agricoles et les trois autres familles sont expulsables immédiatement.
http://reporterre.net/Notre-Dame-des-Landes-le-tribunal-ordonne-l-expulsion-la-mobilisation-se

Vendeeinfo
25/01/2016

Les énergies renouvelables

Galerie
SOLO/DUO FIGARO LES SABLES 2010