Connectez-vous S'inscrire

Solidaire du Chocolat 2012: avarie à bord de groupe Picoty



Solidaire du Chocolat 2012: avarie à bord de groupe Picoty
Un OFNI (objet flottant non identifié) a endommagé le safran bâbord du Class40 groupe Picoty. Avec 4700 milles (9000 km) devant leur étrave, Jacques Fournier et Jean-Christophe Caso sont obligés de s'arrêter pour tenter de réparer au plus vite.


Message du duo groupe Picoty-Lac de Vassivière ce mardi matin : « Une nouvelle course commence pour nous. Nous naviguions à près de 15 nœuds dans une nuit très noire et, au milieu d'une flotte de bateaux de pêche, nous avons cogné un OFNI avec le safran bâbord. Le choc a été très violent et, après observation à la lampe torche, nous avons pu constater que son bord d'attaque est endommagé sur 20 cm. Le constat est difficile à approfondir, mais c'est suffisamment alarmant pour devoir envisager une réparation.
Outre le frein généré par ce profil de safran déformé, le risque d'un délaminage plus profond entrainant sa casse sous la pression de l'eau est bien réel.
C'est un coup dur pour nos ambitions sur cette course, mais les prévisions météo très molles pour l'ensemble de la flotte nous laissent espérer de pouvoir continuer à y jouer un rôle.
Donc : action !
En fonction des prévisions météo et afin de ne pas se laisser piéger au fond d'une baie sans vent, nous visons Bayona, port situé à l'entrée de la baie de Vigo. Nous devrions y être dans la nuit de mercredi.
D'ici là, nous restons en mode course pour essayer de rester dans le match, même si ça va être dur, nous restons motivés.
Il aura suffi d'un truc qui traîne dans l'eau... Il aurait dérivé 30 cm plus loin est tout allait bien. Malchance ? Comment répondre à cela ? De toute façon, le bout de bois ou autre est derrière et, nous, il faut que nous allions de l'avant, alors : au taquet ! On répare et on repart ! »


Bayona est situé à une petite centaine de kilomètres au sud du Cap Finisterre. Or, ce mardi, comme prévu avant le départ de cette Solidaire du Chocolat, le vent s'est évanoui au large de la pointe espagnole. La route « Ouest », la plus directe, ne semble pas être favorable et une majorité des concurrents devrait opter pour une trajectoire « plein Sud » le long des côtes du Portugal. Jacques et Jean-Christophe ne vont donc pas se rallonger beaucoup la route pour rallier Bayona.


C'est une chance dans leur malchance. Mais on peut compter sur la combativité et la motivation du duo groupe Picoty-Lac de Vassivière pour mettre tous les moyens possibles en œuvre afin de repartir au plus vite vers le Mexique.

Mardi 13 Mars 2012 - 09:23
Vendeeinfo

Lu 603 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017