Connectez-vous S'inscrire

Réforme de la politique pénale : le Gouvernement cultive le sillon du laxisme



Yannick MOREAU, Député de la Vendée Littorale, Secrétaire National de l'UMP à la réforme de la Justice, dénonce les arbitrages qui menacent gravement la sécurité des Français. "Les effets de manche du Premier Ministre ne trompent plus les Français qui attendent du gouvernement des résultats et non pas un incessant détricotage du passé. La vérité c'est que les options choisies donnent un signal fort de laxisme pour les délinquants, alors que tous les indicateurs démontrent une hausse claire de l'insécurité.La Justice doit reposer sur la confiance des justiciables dans un système qui les protège, et donc qui ne sacrifie pas la fermeté sur l'autel des rivalités personnelles des ministres. La fin annoncée des peines planchers a tout du mauvais règlement de compte politicien, totalement éloigné des objectifs d'intérêt général.Yannick MOREAU dénonce l'illusion qui consiste à annoncer la création de 6.400 places de prison alors qu'il nous en manque 8 fois plus. Il dénonce également l'instauration par le Garde des Sceaux d'un "permis de récidiver" pompeusement appelé "contrainte pénale" qui consiste à dispenser de prison les auteurs de délits graves de moins de 5 ans !Dans le Code Pénal, ces condamnations ne sont pas légères : auteurs de coups et violences volontaires, agresseurs sexuels, trafiquants de drogues et d'armes !"Si cette réforme est adoptée, 98% des condamnés pour des délits de moins de 5 ans pourront se retrouver face à leur victime sans passer par la prison" prévient-il.Pour Yannick MOREAU, Secrétaire national de l'UMP à la réforme de la Justice, la vraie lutte contre la récidive ne peut s'exonérer d'une véritable application des peines. En faisant l'impasse sur une réforme profonde des articles 721 et suivants du Code de Procédure pénale, portant sur les remises de peine, le gouvernement ment aux Français. La lucidité et l'audace d'une politique pénale cohérente auraient dû inciter le gouvernement à ouvrir un "droit d'Appel pour les victimes", et à mettre en place une interdiction définitive du territoire européen pour les étrangers récidivistes délinquants ou condamnés à des crimes de sang.

Yannick MOREAU, Député de la Vendée littorale, Secrétaire national de l'UMP à la réforme de la Justice


Lundi 2 Septembre 2013
Vendeeinfo
Lu 141 fois

Elections européennes en 2009 | Les régionales de 2010 | L'actualité politique régionale | L'actu politique vendéenne | Les cantonales de 2011 | L'actu politique nationale | Présidentielles de 2012 | Elections législatives juin 2012 | Elections municipales de 2014 | Elections européennes 2014 | Elections régionales des 6 et 13 décembre 2015 | Elections présidentielles de 2017