Connectez-vous S'inscrire

Rafle de janvier 1944 : une plaque commémorative inaugurée ce dimanche à la Roche-sur-Yon.



Ce dimanche 28 février 2016, à 15h30, une plaque commémorant la rafle, la détention, et la déportation de 36 personnes juives, sera inaugurée par l’évêque de Luçon, Mgr Alain Castet, en présence des autorités civiles.Son emplacement, sur un mur du clos de l’ancienne paroisse Notre Dame, donnant sur la rue Hoche, fait référence au lieu, un bâtiment paroissial réquisitionné, où le 31 janvier 1944, furent parquées les personnes arrêtées, dont 5 enfants de moins de 14 ans. Ce bâtiment, ancienne salle de théâtre du patronage paroissial, a été détruit dans les années 1990. Son emplacement correspond au parking actuel de la cour de l’église Notre Dame. Cette plaque est à l’initiative du diocèse de Luçon. Un souhait qui était porté depuis longtemps par le diocèse en relation et en concertation avec l’Amitié Judéo-Chrétienne de Vendée, de plusieurs associations (Souvenir Français et Patrimoine Yonnais) et des personnes concernées par le drame, comme Mme Gilberte Roy-Andrieu[1].
L’historien Jean Rousseau, spécialiste du sauvetage des enfants juifs de Chavagnes, rappellera les faits historiques. Des personnes de la communauté juive des Sables d’Olonne, rejointes par des personnes juives de Nantes et d’Angers, chanteront ou diront probablement le kaddish.
Mgr Castet prononcera un discours conclusif. La plaque a été réalisée par l’entreprise Sautreau, de St Michel en l’Herm.


Mardi 23 Février 2016
Vendeeinfo
Lu 694 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017