Connectez-vous S'inscrire





Prud’hommes en Vendée : la CFDT en tête devant FO, la CGT, la CFTC et la CFE/CGC

Ces élections 2008 se caractérisent par une faible participation, un recul de la CFDT, qui reste pourtant largement en tête, une belle progression de la CGT, le maintien de FO et une forte baisse de la CFTC. L’UNSA réalise un beau score et le nouveau syndicat Solidaires prend date.



Prud’hommes en Vendée : la CFDT en tête devant  FO, la CGT, la CFTC et la  CFE/CGC
Faible participation
Grand nombre des 183 471 salariés et des 5 328 chefs d’entreprises n’ont pas pris part au vote. La participation n’est en effet que de 29,51 % dans le collège des salariés contre 38,5 % en 2002. Les patrons ont encore moins voté : 23,8 % cette année contre 28,13 % en 2002.

Les résultats par syndicats chez les salariés
Sur l’ensemble du département, la CFDT enregistre certes un net recul : 36,97 % des votes en 2008 contre 42 % il y a 6 ans. Un score, qui lui permet cependant d’avoir un siège de plus.
La CGT, première au niveau national, a fortement progressé en Vendée avec 22,5 % des suffrages en 2008 contre 18,11 % en 2002, ce qui lui permet de décrocher un siège supplémentaire.
Force Ouvrière égale presque son score de 2002 avec 15,07 % des voix contre 16,3 % il y a six ans. Une jolie performance, qui lui donne deux siège de plus.
La CFTC connaît une contre performance : 11,54 % des voix en 2008 contre 15,3 % en 2002.
L’UNSA améliore largement son score : 6,08 % cette année contre seulement 4,2 % en 2002.
Le nouveau syndicat Solidaires réussit sa première percée avec 4,4 % des suffrages.
Enfin, la CFE-CGC reste à son niveau avec 3,39 % des voix en 2008 contre 3,63 % en 2002.

La répartition des sièges par conseils de prud’hommes
Conseil des prud’hommes de La Roche-sur-Yon (22 sièges) : 13 pour la CFDT, 4 pour la CGT, 3 pour FO, 1 pour la CFTC, 1 pour la CFE/CGC.
Conseil des prud’hommes des Sables-d’Olonne (19 sièges) : 9 pour la CFDT, 5 pour FO, 3 pour la CGT, 1 pour la CFTC, 1 pour CFE/CGC.

Presque unanimité chez les patrons
L’Union des droits pour les employeurs se voit attribuer la presque totalité des sièges de conseillers prud’homaux, soit 38 sur 41. Les chefs d’entreprises, qui se retrouvaient sur la liste des « Employeurs de l’économie sociale » ont décroché les trois sièges restants au grand dam de la Coordination rurale.

Vendredi 5 Décembre 2008 - 17:10
Guy-André Coquet
Lu 2071 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017


Les News

Trombi.com

Droit du travail

Liste de liens