Connectez-vous S'inscrire

Protection des dunes des Becs à St Hilaire de Riez: abattage de 110 cyprès pour favoriser la biodiversité



Propriété du Conservatoire du Littoral, la Dune du Grand Bec à Saint Hilaire de Riez fait l’objet d’une attention particulière pour la Communauté de Communes du Pays de Saint Gilles, qui en a la gestion.Afin de préserver ce patrimoine exceptionnel, le Conservatoire du littoral va
procéder, fin octobre, à l’abattage de 110 cyprès. Pourquoi couper ces arbres ? Les conifères acidifient le sol et détruisent par conséquent la flore dunaire et la faune associée. La dune grise, végétation rase et fixée (en comparaison à la dune blanche où le sable est mobile) s’est raréfiée suite aux boisements des 2 siècles précédents mais aussi à l’urbanisation. Les résineux n’ayant pas de fonction écologique particulière sur ce secteur, le Conservatoire du Littoral a choisi de favoriser la restauration de la dune grise pour favoriser la biodiversité dunaire. Ces travaux d’abattage ont été confiés à l’Office National des Forêts et seront suivis par le Garde du littoral de la Communauté de Communes. A noter que le bois ainsi récolté sera donné à des bénéficiaires du CCAS (Centre Communal d'Actions Sociales) de Saint Hilaire de Riez. L’abattage de ces cyprès clôture un ensemble d’actions de protection et de restauration du milieu dunaire sur Saint Hilaire de Riez, mis en oeuvre depuis 2013 :
• Canalisation des cheminements par la réalisation du Sentier Littoral,
• Effacement des sentiers parasites, arrachage des plantes envahissantes,
• Remplacement de grillage usagé par des ganivelles (130 mètres avenue des Mouettes, 100 mètres le long du parking) et suppression des clôture inutiles.



Mercredi 22 Octobre 2014
Vendeeinfo
Lu 222 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017



La justice vient d'autoriser les expulsions ce lundi 25 janvier à 14h30.

"L'évacuation peut commencer pour les exploitations agricoles" et pour les familles non concernées par le délai, a indiqué Pierre Gramaize, le juge de l'expropriation.

Le tribunal de grande instance de Nantes a décidé, lundi 25 janvier, de valider les expulsions des habitants et opposants historiques au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Un délai de deux mois a été prononcé pour huit des onze familles concernées par les expulsions, tandis que les exploitations agricoles et les trois autres familles sont expulsables immédiatement.
http://reporterre.net/Notre-Dame-des-Landes-le-tribunal-ordonne-l-expulsion-la-mobilisation-se

Vendeeinfo
25/01/2016

Les énergies renouvelables

Galerie
SOLO/DUO FIGARO LES SABLES 2010