Connectez-vous S'inscrire

Pavillon bleu 2011 : moins de communes mais plus de plages récompensées



Pavillon bleu 2011 : moins de communes mais plus de plages récompensées
Le label Pavillon Bleu a été remis à 120 communes représentant 358 plages, a annoncé la Fondation pour l'éducation à l'environnement (FEE), vendredi 27 mai. L'an dernier, quatre communes de plus avait été décorées pour alors 341 plages. Cinq nouveaux lauréats ont enrichi le palmarès, à savoir Royan (Charente-Maritime), Tamnies (Dordogne), Nevez (Finistère), Gouville-sur-Mer (Manche) et Banyuls-sur-Mers (Pyrénées-Orientales). Pour obtenir le label Pavillon Bleu, les communes et stations balnéaires de France et d'Outremer doivent se porter candidat et répondre à quatre critères : l'éducation à l'environnement, la gestion du site, la gestion du milieu et la gestion des déchets. Chacun de ces quatre critères est également soumis à des critères "essentiels" et des critères "guides".
Téléchargez la carte en cliquant ici

Les plages labellisées en vendée

Jard sur Mer (Boisvinet, La Mine) La Barre de Monts (Fromentine, La Grande Côte) La Tranche sur Mer (La Terrière, Le Phare, Les Generelles, Grande Plage, La Grière, Sainte Anne) Longeville sur Mer (Le Petit Rocher, Les Conches)
Notre Dame de Monts (Grande Plage, la Braie Parée Chalon) Saint Hilaire de Riez (La Parée Preneau, Les Bussoleries, Les Demoiselles 1, Les Demoiselles 2, Les Mouettes, Les Becs, Les Pineaux, La Pège, Les Salins, Riez, Plage des 60 Bornes) Saint Jean de Monts (La Grande Plage, Le Golf, La Parée du Jonc)
Talmont Saint Hilaire (Le Veillon)


Vendredi 27 Mai 2011
Vendeeinfo
Lu 682 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017



La justice vient d'autoriser les expulsions ce lundi 25 janvier à 14h30.

"L'évacuation peut commencer pour les exploitations agricoles" et pour les familles non concernées par le délai, a indiqué Pierre Gramaize, le juge de l'expropriation.

Le tribunal de grande instance de Nantes a décidé, lundi 25 janvier, de valider les expulsions des habitants et opposants historiques au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Un délai de deux mois a été prononcé pour huit des onze familles concernées par les expulsions, tandis que les exploitations agricoles et les trois autres familles sont expulsables immédiatement.
http://reporterre.net/Notre-Dame-des-Landes-le-tribunal-ordonne-l-expulsion-la-mobilisation-se

Vendeeinfo
25/01/2016

Les énergies renouvelables

Galerie
SOLO/DUO FIGARO LES SABLES 2010