Connectez-vous S'inscrire

Les jardins de l’Etenduère sont ouverts !

En 2009, la Ville des Herbiers lançait l’idée de créer des jardins familiaux, une première sur le territoire



Les jardins de l’Etenduère sont ouverts !
Un an plus tard, le projet s’est transformé en un succès fulgurant. Dès l'annonce de leur création, les 40 parcelles proposées ont rapidement trouvé preneurs. A proximité des ruines du vieux château de l’Etenduère, aujourd’hui, on bine, on bèche, on plante et on arrose dans des jardins aménagés comme au temps du moyen âge, en demi cercle, afin de respecter le patrimoine tout proche : le site de l’Etenduère accueille les premiers jardins familiaux des Herbiers.
Un projet social et environnemental
Le projet est né il y a un peu plus d’un an. La Ville souhaitait donner la possibilité, à ceux qui le
souhaitaient mais qui ne le pouvaient faute de place, de pouvoir cultiver leur propre lopin de terre. Les familles les plus modestes étaient notamment visées pour leur permettre d’économiser sur leur budget alimentaire tout en créant du lien social. Enfin, les jardins familiaux s’inscrivent aussi dans la politique de la sensibilisation pour la préservation de la faune et de la flore, et la reconquête de l’eau. Dès le départ, il était prévu que les pesticides y soient bannis. La municipalité s’est donc rapidement rapprochée de plusieurs villes et de la fédération nationale des jardins familiaux et collectifs pour définir précisément les contours des futurs jardins. Le site de l’Etenduère a été choisi en raison de la proximité de un habitat dense (appartements HLM, petites maisons) sur le quartier de la Demoiselle, et pour la qualité de la terre. Les premiers travaux ont commencé en mars 2010 avec le nettoyage du site.
Un pari gagné
Les jardins familiaux, baptisés les Jardins de l’Etenduère, ont été dessinés par l’architecte-paysagiste
Anne Maguéro. En tout, quarante parcelles de 70 à 150 m², ainsi que des locaux de rangement, ont
été créées et livrés aux jardiniers le lundi 3 mai 2010. La cotisation annuelle est de 0,25 €/m² (soit 25
€ pour une parcelle de 100 m²), à laquelle s’ajoute l’adhésion à la fédération nationale des jardins
familiaux et collectifs de 11,5 € par an (prise en charge par la Ville pour la première année). Des
parcelles ont également été réservées pour des ateliers pédagogiques à destination des écoles. Enfin, des espaces de convivialité permettent à chacun de se rencontrer et d’échanger.
Dès l’annonce officielle du projet, les demandes ont afflué. Les quarante parcelles ont rapidement
trouvé preneurs. Les jardiniers se sont, ensuite, constitués en association, l’association des Jardins de l’Etenduère, pour gérer le site et définir le règlement intérieur. D’âges et de professions différentes,
plus d’un tiers d’entre eux résident dans les immeubles HLM tout proche ; l’objectif initial est donc
atteint.



GrDF* Vendée et l’Association des Jardins de l’Etenduère partenaires socialement responsables

Depuis 1896, la Fédération Nationale des Jardins Familiaux et Collectifs (FNJFC), association reconnue d’utilité publique, assure la défense des jardins ouvriers et familiaux.
La FNJFC est présente sur tout le territoire français et fédère quelques 250 associations et 49 Comités Locaux regroupant 25.000 jardiniers environ. De son côté, GrDF a la volonté d’oeuvrer en faveur du développement durable et souhaite affirmer son engagement d’entreprise socialement responsable. GrDF contribue ainsi aux enjeux économiques et sociaux des territoires au sein desquels il exerce ses activités. C’est dans ces conditions que GrDF Vendée et l’Association des Jardins de l’Etenduère ont décidé de se rapprocher et de conclure un partenariat destiné à améliorer les équipements du Jardin Familial aux Herbiers.Lieu de convivialité et d’échanges, les jardins familiaux et collectifs créent et renforcent des liens sociaux dans les quartiers. En accord avec ses valeurs, GrDF Vendée apporte son appui à l’association des Jardins de l’Etenduère en offrant une motobineuse qui permettra aux jardiniers de leur faciliter le travail de la terre. GrDF Vendée oriente ses actions principalement vers le partenariat avec les collectivités locales et les structures sociales associatives. GrDF exerce des actions de solidarité auprès des populations vulnérables par un soutien à l’insertion (appui aux structures d’aides et de médiation). Cette action fait donc partie d’un des engagements du Distributeur GrDF.


Témoignages de jardiniers heureux

Les jardins familiaux de l'Etenduère ont connu un succès bien au-delà des espérances. Il faut dire que le projet avait tout pour séduire les jardiniers en herbe : « pour la plupart, nous sommes des novices, mais aussi des amoureux du jardin », explique Dominique Boudaud, Président de l'association des Jardins de l'Etenduère, fondée à l'occasion pour gérer le site, « La création des jardins familiaux était une opportunité pour tout ceux qui sont en appartement ou qui ont peu de terrain pour cultiver leurs propres légumes ». « Et puis, c'est aussi la convivialité qui plait. Pouvoir échanger, se donner des conseils entre jardinier, c’est important », enchaîne Françoise, secrétaire de l'association. Quant à l'interdiction d'utiliser des produits phytosanitaires sur les terrains, « tous ont volontiers adopté le principe et se sont engagés à le respecter ; c'est inscrit dans le règlement intérieur ».
« Transmettre les valeurs de la terre »
Sébastien, trésorier des Jardins de l'Etenduère et jeune papa, habite dans un appartement, tout proche, dans l’un des immeubles de la cité Demoiselle, à l'instar de plusieurs adhérents. Il raconte : « Pour moi, c'est un retour aux sources ayant grandi dans une ferme. J'ai souhaité transmettre et faire partager à mes enfants les valeurs de la terre qui me sont chères (...) Les jardins suscitent également l'intérêt des habitants, à tel point qu'une dame est venue spontanément nous apporter 5 kg de semences de pommes de terre ! » Enfin, tous sont unanimes, « nous avons la chance d'être dans un cadre privilégié qui s'apprête bien au jardinage, avec un aménagement paysager réfléchi ». Ne
reste plus aux jardiniers qu'à récolter les premiers « fruits » de leurs plantations ; ils auront très certainement une saveur particulière.

Partager

Mardi 22 Juin 2010
Vendeeinfo
Lu 1690 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017



La justice vient d'autoriser les expulsions ce lundi 25 janvier à 14h30.

"L'évacuation peut commencer pour les exploitations agricoles" et pour les familles non concernées par le délai, a indiqué Pierre Gramaize, le juge de l'expropriation.

Le tribunal de grande instance de Nantes a décidé, lundi 25 janvier, de valider les expulsions des habitants et opposants historiques au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Un délai de deux mois a été prononcé pour huit des onze familles concernées par les expulsions, tandis que les exploitations agricoles et les trois autres familles sont expulsables immédiatement.
http://reporterre.net/Notre-Dame-des-Landes-le-tribunal-ordonne-l-expulsion-la-mobilisation-se

Vendeeinfo
25/01/2016

Les énergies renouvelables

Galerie
SOLO/DUO FIGARO LES SABLES 2010