Connectez-vous S'inscrire

Le très vieux projet des élus nantais de construire un nouvel aéroport à Notre-Dame-des-Landes fait la une des journaux, à cause de la contestation qu’il suscite.



Le très vieux projet des élus nantais de construire un nouvel aéroport à Notre-Dame-des-Landes fait la une des journaux, à cause de la contestation qu’il suscite.
Les associations environnementales mais également les associations de contribuables sont en colère contre un projet inutile qui coûtera de 246 à 600 millions d’euros d’argent public, selon les estimations.

Nantes dispose d’un aéroport un peu vétuste mais de très bonne qualité, au sud de l’agglomération, qui accueille aujourd’hui un peu plus de 3 millions de passagers par an.

Or, l’accélération récente du trafic est surtout le choix d’accueillir de plus en plus de vols de compagnies low-cost subventionnées par les contribuables.

Qu’importe pour les élus, il faut un nouvel aéroport d’envergure internationale, dont le coût initial de 460 millions d’euros, dont 246 millions d’euros aux frais du contribuable, risque d’exploser à cause des infrastructures nouvelles à créer (ligne tram/train de liaison à la ville, surcoûts non provisionnés…).

Certaines estimations iraient jusqu’à 3 ou 4 milliards d’euros.

Les perspectives d’une opération immobilière juteuse seraient les raisons de l’entêtement des élus à refuser l’abandon d’un projet dont de nombreux habitants souhaitent l’abandon.

L’association Contribuables Associés s’oppose au projet et vous invite à signer sa pétition en ligne


Vendredi 7 Décembre 2012
Vendeeinfo
Lu 270 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017



La justice vient d'autoriser les expulsions ce lundi 25 janvier à 14h30.

"L'évacuation peut commencer pour les exploitations agricoles" et pour les familles non concernées par le délai, a indiqué Pierre Gramaize, le juge de l'expropriation.

Le tribunal de grande instance de Nantes a décidé, lundi 25 janvier, de valider les expulsions des habitants et opposants historiques au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Un délai de deux mois a été prononcé pour huit des onze familles concernées par les expulsions, tandis que les exploitations agricoles et les trois autres familles sont expulsables immédiatement.
http://reporterre.net/Notre-Dame-des-Landes-le-tribunal-ordonne-l-expulsion-la-mobilisation-se

Vendeeinfo
25/01/2016

Les énergies renouvelables

Galerie
SOLO/DUO FIGARO LES SABLES 2010