Connectez-vous S'inscrire

Le groupe d'électroménager FagorBrandt dépose le bilan

Le groupe demande sa mise en redressement judiciaire, annonce la direction mercredi 6 novembre. Plus de 1 870 personnes sont concernées en France.



FagorBrandt annonce être en cessation de paiement. Le fabricant d'électroménager, filiale française du groupe espagnol Fagor, dépose le bilan et demande sa mise en redressement judiciaire, annonce la direction mercredi 6 novembre.

"FagorBrandt a annoncé son intention de déposer une cessation des paiements avec placement de l'entreprise sous protection judiciaire", a déclaré Thierry Léonard, directeur général de FagorBrandt, précisant que la demande sera déposée d'ici à jeudi soir au tribunal de commerce de Nanterre (Hauts-de-Seine).

Près de 2 000 personnes concernées en France
Le groupe emploie plus de 1 870 personnes en France et compte quatre usines en France, à Aizenai et La Roche-sur-Yon (Vendée), à Vendôme (Loir-et-Cher) et à Orléans (Loiret). La filiale française du groupe espagnol Fagor, cinquième fabricant européen d'électroménager, compte aussi 342 salariés à Rueil-Malmaison, 235 à Cergy-Pontoise (Val-d'Oise), centre du service après-vente, et 40 à Lyon dans une unité de recherche et développement.

Les usines orléanaise et yonnaise sont déjà au chômage technique depuis le 14 octobre. Dans une déclaration commune, les syndicats ont annoncé, à la sortie du comité d'entreprise que la cessation de paiement serait signifiée dans la journée au tribunal de Nanterre (Hauts-de-Seine).





Mercredi 6 Novembre 2013
Vendeeinfo
Lu 207 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017