Connectez-vous S'inscrire

Le Ministre de l’Education persiste à décider seul dans son coin les réformes du rythme scolaire



Le Ministre de l’Education persiste à décider seul dans son coin les réformes du rythme scolaire
Après avoir imposé à marche forcée la semaine de 4 jours et demi sans l’once d’une concertation préalable avec qui que ce soit, le Ministre de l’Education persiste à décider seul dans son coin les réformes du rythme scolaire et décrète que les vacances d’été passeraient désormais de 8 à 6 semaines.

Lancer à la cantonade et sans préparation une nouvelle piste de réforme aussi importante pour l’organisation des enseignants, des familles et des professionnels du tourisme est une preuve supplémentaire d’amateurisme, tous ces projets étant supportés au final par le contribuable.

Avec le Ministre de l’Education Nationale, tout est facile, c’est Vincent qui décide seul, et c’est nous qui Peillon…

La question du rythme scolaire a bien trop d’incidence pour être traitée sur un coin de table et dans la précipitation. La semaine des 4 jours et demi et la durée des vacances scolaires sont deux sujets étroitement liés l’un à l’autre qui doivent être traitées concomitamment dans le cadre d’une grande réflexion sur le rythme scolaire.

Le Gouvernement donne l’impression d’une gestion au coup par coup, sans vision ni cap clairement déterminé.

Après le cannabis et la semaine à 4 jours et demi, le Ministre de l’Education Nationale présente un bulletin « très insuffisant » en concertation et doit impérativement se ressaisir au 3ème trimestre.

Yannick MOREAU, Député de la Vendée Littorale

Lundi 25 Février 2013
Vendeeinfo
Lu 306 fois

Elections européennes en 2009 | Les régionales de 2010 | L'actualité politique régionale | L'actu politique vendéenne | Les cantonales de 2011 | L'actu politique nationale | Présidentielles de 2012 | Elections législatives juin 2012 | Elections municipales de 2014 | Elections européennes 2014 | Elections régionales des 6 et 13 décembre 2015 | Elections présidentielles de 2017