Connectez-vous S'inscrire

Le Centre National des Indépendants et Paysans, (CNI) appelle les élécteurs de droite et du centre à se mobiliser.



La liste de rassemblement menée par Antoine CHEREAU et Christophe BECHU, arrivée largement 1ére en Vendée constitue le 3Ëme score national de la Majorité Présidentielle en France.

Le résultat du 1er tour montre toutefois une percée de l’abstention, pénalisant principalement la liste de la droite et du centre, permettant une avance en trompe l’œil de la majorité sortante qui perd 3 points par rapport à 2004 malgré 6 ans de présidence.

Aujourd’hui il s’agit d’une nouvelle Eléction avec un choix clair pour l’avenir de nos départements†: une liste de rassemblement large et clair qui donnera un nouveau souffle aux Pays de la Loire, ou une équipe sortante qui échange des places contre des idées, engluée demain dans l’immobilisme, à tel point que le Mouvement Républicain et Citoyen de Jean-Pierre Chevènement a annoncé mardi son retrait définitif, dénonçant un programme ´tiède, manquant d’ambition et de souffleª.

Depuis 6 ans la majorité sortante s’est efforcée d’oublier et d’attaquer les réussites vendéennes comme l’Etablissement Public Foncier départemental ou la Société d’Economie Mixte (SEM) du Vendée Globe, supprimant les aides aux Vendéopôles et au désenclavement routier, au seul profit de grandes concentrations urbaines et de l’axe Nantes-Saint Nazaire.

Notre région mérite mieux qu’une abstention nationale. Le CNI invite donc tous les vendéens à bien regarder les enjeux régionaux et à ne pas se tromper d’élection.

Le CNI appelle à une mobilisation des abstentionnistes dans les urnes et renouvelle son total soutien à la liste de Christophe BECHU et d’Antoine CHEREAU.

Il invite tout particulièrement les agriculteurs, à se demander si un Président de la Commission Agriculture, tout droit issu des quartiers bobos de Nantes, sera le mieux à même de comprendre et d’aider nos producteurs dans les moments extrêmement difficiles qu’ils vivent.

Le CNI†rappelle enfin aux électeurs d’Europe Ecologie qu’ils restent libres de leur vote, et que le bilan Ecologique des sortants est en réalité une hypocrisie camouflée à grands renforts de communication. Les Pays de la Loire sont aujourd’hui l’avant-dernière région de France en terme d’investissement environnemental, avec seulement 2% du budget consacré, n’ayant aucune grande réalisation d’avenir issue du Grenelle de l’Environnement, et donc la posture soudainement commune sur Notre Dames Landes, au profit de quelques places, fait honte à la confiance placée par les électeurs du 1er tour.

Dimanche, en votant pour la liste ´AGIR VRAIMENT AVEC CHRISTOPHE BECHU ª les électeurs des Pays de la Loire choisiront leur avenir.
Partager


Jeudi 18 Mars 2010
Vendeeinfo
Lu 1772 fois

Elections européennes en 2009 | Les régionales de 2010 | L'actualité politique régionale | L'actu politique vendéenne | Les cantonales de 2011 | L'actu politique nationale | Présidentielles de 2012 | Elections législatives juin 2012 | Elections municipales de 2014 | Elections européennes 2014 | Elections régionales des 6 et 13 décembre 2015 | Elections présidentielles de 2017