Connectez-vous S'inscrire

La Solitaire du Figaro: Bye bye Deauville !

Les conditions étaient idéales pour le départ de la première étape de La Solitaire du Figaro-Eric Bompard cachemire : une brise de Nord-Est huit nœuds, un grand soleil, une mer plate et 38 solitaires piaffant d'impatience après dix jours à Deauville ! Anthony Marchand (Ovimpex-Secours Populaire) prenait le commandement de la meute en compagnie d'Erwan Tabarly (Armor Lux – Comptoir de la Mer) et de l'Irlandais David Kenefick (Full Irish-Le Comptoir Irlandais), impérial au coup de canon…



Sortis aux aurores pour écluser, les solitaires ont dû patienter au mouillage devant le port de Deauville pendant trois heures, le temps de récupérer les derniers fichiers météo, de s'alimenter, de vérifier une dernière fois les manœuvres et de plancher sur la navigation de ces premiers milles. Et finalement le vent qui peinait à s'installer venait balayer le plan d'eau dès 11h pour s'orienter au Nord-Est huit nœuds…

Embouteillage à la bouée
Le départ est toujours important sur une étape de La Solitaire du Figaro-Eric Bompard cachemire et sur une ligne de 600 mètres de long, ça se bousculait au portillon ! Au point que quatre skippers se faisaient prendre au dessus de la limite : Yann Eliès (Groupe Quéguiner-Leucémie Espoir), Charlie Dalin (Normandy Elite Team), Edmund Hill (MacMillan Cancer Support) et Nick Cherry (Redshift). Pendant ce temps, Vincent Biarnes (Guyot Environnement) s'incrustait au bateau Comité tandis que l'Irlandais David Kenefick partait comme une fusée en bout de ligne en compagnie d'Adrien Hardy (Agir Recouvrement) : c'était le bon endroit !

En effet la brise de Nord-Est huit nœuds associée à la fin du courant de marée descendante favorisait légèrement la gauche du plan d'eau, côté large. Les deux solitaires ne parvenaient à la bouée au vent qu'après deux grands bords mais Anthony Marchand réussissait à les coiffer sur la marque… Avec Erwan Tabarly très percutant sur ce premier tricotage !

Mais la flotte arrivait tout de même très groupée avec un avantage pour ceux qui avaient le moins viré de bord et privilégié le côté au large de la plage de Deauville. A l'issue d'un petit bord de dégagement (« dog leg »), les spinnakers prenaient leur envol et les leaders étaient avantagés avec moins de vent perturbé : quelques empannages plus tard pour aller virer une bouée devant les spectateurs normands, Anthony Marchand confirmait son leadership, talonné par Erwan Tabarly, Adrien Hardy, Sam Goodchild (Team Plymouth), David Kenefick et Corentin Horeau (Bretagne-Crédit Mutuel Performance).

Première avarie
Il fallait ensuite longer la grande plage de Deauville où un public nombreux s'était massé, pour contourner la bouée Radio France, terme de ce parcours préliminaire : Anthony Marchand était encore au coude à coude avec Erwan Tabarly… Les écoutes étaient alors choquées pour sortir de la baie de Seine et faire route vers la bouée Owers, dans l'Est de l'île de Wight. Le « petit train » s'étirait déjà sur un mille et demi et le Normand Joan Ahrweiller (Région Basse Normandie) signalait alors une avarie : sa drisse de grand-voile avait cassé et le solitaire avait tant bien que mal remplacé sa drisse de spinnaker, mais avec un ris…

La fin de journée s'annonçait sans surprise mais c'est en fin de cette première et courte nuit que les conditions vont se complexifier : l'arrivée d'une zone orageuse sur la Manche va pomper la brise et le passage de la bouée Owers en fin de nuit correspondra à la renverse du courant de marée ! Demain lundi sera donc extrêmement important puisqu'il faudra choisir son camp stratégique : longer les côtes anglaises et jouer avec les effets de site et les courants de marée, ou s'écarter au large pour espérer un vent plus stable et plus soutenu avec moins de courant…

Ils ont dit :

Alain Gautier (Generali) : « C'est agréable ce temps ensoleillé ! J'ai fait une petite sieste, puis j'ai regardé la navigation et la météo après une petite salade de pâtes… Je me sens cool et très content d'être à Deauville. Et je suis prêt à en découdre, c'est toujours excitant un départ de Solitaire ! Cela peut se compliquer près des côtes anglaises quand une dépression orageuse va nous passer dessus… Cela peut être très incertain ! »

Anthony Marchand (Ovimpex-Secours Populaire) : « Je regarde les fichiers météo en attendant le départ ! J'essaye de me reposer avant de me concentrer sur cette première étape. Il y a toujours une petite appréhension avant de s'élancer même si je suis très motivé. On va tous être bord à bord cette première nuit et on ne va pas trop lâcher la barre ! »

Jérémie Beyou (Maître CoQ) : « Les modèles divergent pour le début de course : cela va dépendre si on prend du retard sur le parcours préliminaire. Après l'île de Wight, il y a une belle zone de transition avant de toucher le vent de Sud-Ouest : ça va être très variable et il faudra être bien réveillé ! »

Clément Salzes (Darwin-Les marins de la Lune) : « Cela me fait bizarre de rester au mouillage avant le départ. Et puis c'est ma première Solitaire ! Je vais étudier encore la météo parce que le scénario est déjà différent d'hier… On sait qu'il fera beau, mais rien n'est écrit… »

Gildas Morvan (Cercle Vert) : « J'ai missionné ma mère pour qu'elle mette des cierges à la chapelle de Rocamadour à Camaret ! Pas de paupiettes cette fois, mais j'ai trouvé une super charcuterie à Deauville qui m'a préparé des plats sympas. On a passé une très belle semaine ici : j'ai découvert le monde du cheval normand et Laurent Gerra… Maintenant, on est déjà en course ! Et je suis vraiment content d'être en mer : il va y avoir du jeu dès le coup de canon. »

Xavier Macaire (Skipper Hérault) : « Là, ça va être calme au début mais on va pouvoir avancer : il peut y avoir des pièges sur le parcours préliminaire, mais la traversée de la Manche ne devrait pas être compliquée. C'est après quand on va devoir longer les côtes anglaises ! Il faudra passer d'un régime anticyclonique à un flux dépressionnaire, ce qui est toujours complexe… Il y a encore pas mal d'incertitudes sur ce passage. »

Fabien Delahaye (Skipper MACIF 2012) : « A priori, nous aurons une brise de Nord-Est mais comme nous ne sommes pas loin d'une cellule orageuse, on ne sait pas encore si elle va nous influencer. Ensuite, c'est très compliqué avant de toucher le vent de Sud-Sud Ouest à l'entrée de la Manche… Il y aura pas mal de zones de transition mais on ne va pas envoyer souvent les spinnakers ! Il faudra être réactif ! »

Classement à la bouée Radio France

1 - Anthony Marchand (Ovimpex-Secours Populaire)
2 - Erwan Tabarly (Armor Lux-Comptoir de la Mer)
3 - David Kenefick (Full Irish-Le Comptoir Irlandais)
4 - Sam Goodchild (Team Plymouth)
5 - Adrien Hardy (Agir Recouvrement)
6 - Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012)
7 - Corentin Horeau (Bretagne-Crédit Mutuel Performance)
8 - Jérémie Beyou (Maître Coq)
9 - Thierry Chabagny (Gedimat)
10 - Xavier Macaire (Skipper Hérault)
11 - Alexis Loison (Groupe Fiva)
12 - Damien Guillou (La Solidarité Mutualiste)
13 - Richard Mason (Artemis 77)
14 - Alain Gautier (Generali)
15 - Gildas Mahé (Interface Concept)
16 - Gildas Morvan (Cercle Vert)
17 - Henry Bomby (Red)
18 - Vincent Biarnes (Guyot Environnement)
19 - Frédéric Rivet (DFDS Seaways)
20 - Yann Eliès (Groupe Quéguiner-Leucémie espoir)
21 - Paul Meilhat (SMA)
22 - Charlie Dalin (Normandy Elite Team)
23 - Nick Cherry (Redshift)
24 - Corentin Douguet (Un Maillot pour la Vie)
25 - Isabelle Joschke (Generali-Horizon Mixité)
26 - Alan Roberts (Artemis 23)
27 - Sam Matson (Artemis 21)
28 - Jean-Paul Mouren (Groupe SNEF)
29 - Sébastien Simon (Bretagne-Crédit Mutuel Espoir)
30 - Edmund Hill (MacMilan Cancer Support)
31 - Yoann Richomme (Skipper Macif 2014)
32 - Joan Ahrweiller (Région Basse Normandie)
33 - Gwenolé Gahinet (Safran-Guy Cotten
34 - Gwen Gbick (Made in Midi)
35 - Nicolas Jossier (In Extenso-Experts comptables)
36 - Claire Pruvot (Port de Caen – Ouistreham)
37 - Jackson Bouttel (GAC Pindar)
38 - Clément Salzes (Darwin-Les marins de la Lune)

Lundi 9 Juin 2014 - 09:32
Vendeeinfo

Lu 172 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017