Connectez-vous S'inscrire

La Plage du Veillon à l'honneur



Le palmarès de l’édition 2014 du Pavillon bleu a été dévoilé mardi 27 mai au Parc Vulcania, dans le Puy-de-Dôme. 389 plages ont reçu cette distinction recherchée un chiffre record pour ce label créé il y a 30 ans. Sont mesurés la qualité de l'eau mais aussi les efforts visant à préserver le littoral. Cela représente 6 communes et 7 plages de plus qu'en 2013. Le pavillon bleu est un « label » reconnu et qui marque une démarche environnementale affirmée. Cette année à nouveau, la commune de Talmont-Saint-Hilaire est doublement labellisée pour sa plage qui obtient le Pavillon bleu tous les ans depuis plus d'une décennie et pour le port de Bourgenay labellisé depuis 2009 a indiqué le Maire de Talmont Maxence de Rugy. Le pavillon bleu est reconnu par les touristes, notamment la clientèle étrangère très attentive à ce type de label et qui en fait un critère non négligeable dans le choix d'une destination vacances. C'est aussi un outil pédagogique de sensibilisation et d'information de la population, des touristes des usagers du Port et des plaisanciers. Ceci entre dans une dynamique environnementale et une démarche de développement durable fortes menées par la Ville de Talmont-Saint-Hilaire et le SMAT.

Les critères d'attribution du Pavillon bleu
Créé en 1985 en France par la Fondation pour l’Education à l’Environnement en Europe, le programme Pavillon bleu s’est développé en Europe à partir de 1987 puis dans le reste du monde depuis 2001. Aujourd’hui, 48 pays participent à ce programme, avec un Pavillon Bleu attribué à plus de 3850 sites en 2014.Cet écolabel contrôle quatre critères : éducation à l’environnement, gestion de l’eau, gestion des déchets et environnement général. Le Pavillon bleu n'est décerné qu'aux communes qui en font la demande et qui s’engagent dans une démarche de bonne gestion des déchets, de protection de la faune et de la flore, d'achats responsables (papiers d'entretiens, ampoules économiques), de réduction des produits chimiques pour l'entretien des espaces verts, de création de pistes cyclables.Il prend aussi en compte la création de navettes entre la plage et le centre ville pour éviter la construction de parkings aux abords des plages.

Mercredi 28 Mai 2014
Vendeeinfo
Lu 79 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017



La justice vient d'autoriser les expulsions ce lundi 25 janvier à 14h30.

"L'évacuation peut commencer pour les exploitations agricoles" et pour les familles non concernées par le délai, a indiqué Pierre Gramaize, le juge de l'expropriation.

Le tribunal de grande instance de Nantes a décidé, lundi 25 janvier, de valider les expulsions des habitants et opposants historiques au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Un délai de deux mois a été prononcé pour huit des onze familles concernées par les expulsions, tandis que les exploitations agricoles et les trois autres familles sont expulsables immédiatement.
http://reporterre.net/Notre-Dame-des-Landes-le-tribunal-ordonne-l-expulsion-la-mobilisation-se

Vendeeinfo
25/01/2016

Les énergies renouvelables

Galerie
SOLO/DUO FIGARO LES SABLES 2010