Connectez-vous S'inscrire

La Mairie de Brétignolles-sur-Mer réagit après l'avis défavorable de la commission d'enquête



Après quatre mois d'attente, le 16 décembre 2011, à 17h00, la préfecture de la Vendée a remis à Monsieur le Maire le rapport de la commission d'enquête sur le projet de port de Brétignolles sur Mer.
Concluant à un avis défavorable pour chacune des 7 enquêtes, ce rapport consternant a mis KO l'ensemble du Conseil municipal.
Au mépris de l'énorme travail effectué par les brétignollais depuis 10 ans, des nombreuses études, ds 75 % d'opinions exprimées favorables au projet, bafouant les conclusions de nombreux services de l'Etat, 4 membres sur 5 de la commission d'enquête ont sabordé le projet brétignollais.
En reprenant grossièrement l'intégralité des arguments développés apr des personnes opposées au projet (sans aucune étude démontrant leurs propos), la commission fait table rase du dossier municipal soumis à enquête et va même jusqu'à surenchérir au-delà des arguments des opposants, allant jusqu'à en inventer de nouveaux, qu'eux mêmes n'ont pas osé.
Véritable plaidoirie à charge, truffée d'erreurs matérielles, d'approximations et de mensonges inacceptables, ce rapport est considéré par la municipalité comme uen insulte à la population brétignollaise et à la démocratie en général.
Nous invitons tous les brétignollais qui ne se reconnaissent pas dans les avis formulés par la commission d'enquête à nous rejoindre et à ne pas laisser 4 personnes remettre en cause l'avenir qu'ils ont choisi.
Nous entamons ce jour un combat et présentons à la population un important plan d'actions lors de la cérémonie des voeux qui aura lieu le samedi 7 janvier 2012 à 18h00 à la salle des fêtes de Brétignolles-sur-Mer
L'intégral de l'enquête publique à lire en cliquant ici


Mardi 20 Décembre 2011
Vendeeinfo
Lu 991 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017



La justice vient d'autoriser les expulsions ce lundi 25 janvier à 14h30.

"L'évacuation peut commencer pour les exploitations agricoles" et pour les familles non concernées par le délai, a indiqué Pierre Gramaize, le juge de l'expropriation.

Le tribunal de grande instance de Nantes a décidé, lundi 25 janvier, de valider les expulsions des habitants et opposants historiques au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Un délai de deux mois a été prononcé pour huit des onze familles concernées par les expulsions, tandis que les exploitations agricoles et les trois autres familles sont expulsables immédiatement.
http://reporterre.net/Notre-Dame-des-Landes-le-tribunal-ordonne-l-expulsion-la-mobilisation-se

Vendeeinfo
25/01/2016

Les énergies renouvelables

Galerie
SOLO/DUO FIGARO LES SABLES 2010