Connectez-vous S'inscrire

La Fédération écocitoyenne de Vendée a reçu une délégation de 7 élus de la communauté de communes de Brive ( Corrèze)

Les élus sont à la recherche de solutions alternatives après une visite en Alsace chez Dany Dietmann professeur de Sciences de la Vie et de la Terre. Maire de la Commune alsacienne de Manspach, Cheville ouvrière de la mise en œuvre du tri des produits résiduels ménagers et de la " pesée embarquée " dans la Communauté de communes de la Porte d’Alsace.



La  Fédération écocitoyenne de Vendée a reçu une délégation de 7 élus de la communauté de communes de Brive ( Corrèze)
Le lycée Nature dispose d’une plate forme de compostage des restes de repas un dispositif simple de tri, l’équivalent de 450 habitants /jour. Elle fonctionne depuis en 2003. Le lycée est un site pilote pour le développement durable.Les déchets fermentescibles sont mélangés à un broyat de déchets verts pour faire un compost équilibré en azote et carbone, les tas sont retournés et montent en température .Le tri est passé dans les mœurs et il suffit de présenter le système lors de la visite de rentrée.Le tas de compost est recouvert d’une membrane semi perméable qui laisse passer l’ air et arrête l’eau, protège des chats qui peuvent gratter les tas.

http://www.feve-vendee.org http://www.feve-vendee.org
http://www.cabrive.net http://www.cabrive.net


Vendredi 24 Octobre 2008
Jean-Claude Raveneau
Lu 802 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017



La justice vient d'autoriser les expulsions ce lundi 25 janvier à 14h30.

"L'évacuation peut commencer pour les exploitations agricoles" et pour les familles non concernées par le délai, a indiqué Pierre Gramaize, le juge de l'expropriation.

Le tribunal de grande instance de Nantes a décidé, lundi 25 janvier, de valider les expulsions des habitants et opposants historiques au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Un délai de deux mois a été prononcé pour huit des onze familles concernées par les expulsions, tandis que les exploitations agricoles et les trois autres familles sont expulsables immédiatement.
http://reporterre.net/Notre-Dame-des-Landes-le-tribunal-ordonne-l-expulsion-la-mobilisation-se

Vendeeinfo
25/01/2016

Les énergies renouvelables

Galerie
SOLO/DUO FIGARO LES SABLES 2010