Connectez-vous S'inscrire

La Comédie Française à Luçon vendredi 15 avril à 20h30 au Théâtre Millandy

Dans le cadre des Spectacles de Vendée, la troupe la plus prestigieuse de France interprètera « Bérénice » un trésor du classicisme interprété vendredi 15 avril au théâtre Millandy.



La Comédie Française à Luçon vendredi 15 avril à 20h30 au Théâtre Millandy
« Moi-même j’ai voulu vous entendre en ce lieu.Je n’écoute plus rien, et pour jamais : adieu...Pour jamais ! Ah, Seigneur ! songez-vous en vous-même Combien ce mot cruel est affreux quand on aime ?
Dans un mois, dans un an, comment souffrirons-nous, Seigneur, que tant de mers me séparent de vous ? Que le jour recommence et que le jour finisse, Sans que jamais Titus puisse voir Bérénice, »
Un trésor, qui fut, il y a trois siècles, la première pièce jouée par la prestigieuse troupe après sa création. Née de l’union de deux troupes jusqu’alors rivales : celle de l’Hôtel de Bourgogne et celle de l’Hôtel de Guénégaud, la Comédie Française a vu le jour en 1680.Depuis, sa réputation ne s’est jamais démentie, et son succès en fait aujourd’hui la référence inégalée du théâtre français.

Inspirée à Racine par une phrase de l'historien Suétone : « Titus Berenicem invitus invitam dimisit », « Titus renvoya Bérénice, malgré lui, malgré elle », la pièce consiste selon Racine à créer chez le spectateur « cette tristesse majestueuse qui fait tout le plaisir de la tragédie ».
Bérénice, reine de Palestine, vit à Rome depuis plusieurs années dans l’attente que Titus l’épouse. Mais celui-ci, bien que très épris, est contraint de sacrifier sa passion sur l’autel du devoir lorsqu’il devient roi à la mort de son père. Les lois de l’Empire lui interdisent en effet de se marier avec une princesse étrangère.
« Il ne s’agit plus de vivre, il faut régner » se résigne Titus, qui renvoie Bérénice de Rome, tandis qu’Antiochus, son meilleur ami, amoureux silencieux pendant 5 ans, décide de révéler ses sentiments à la reine.
Réservations au 02 51 36 93 60 ou sur Internet. Tarifs : 16 € plein tarif 10 € tarif réduit



Mercredi 13 Avril 2011
Vendeeinfo
Lu 597 fois




Galerie
14.jpg



Théâtre et concert en Vendée



O pète à la Bourrine par LesBrimbalures

La 4ème édition du Festival International du Film de la Roche-sur-Yon ouvre demain

La 4ème édition du Festival International du Film de la Roche-sur-Yon ouvre demain
En hommage à Bernadette Lafont, disparue cet été, nous avons choisi pour ouvrir cette édition un film rare, l'un de ceux qui ont révélé, voire inventé l'actrice : Les Godelureaux (1961), de Claude Chabrol.Bernadette Lafont y est Ambroisine, « miracle » et maléfice à la fois, créature sortie de l'imagination vengeresse de Ronald, jeune dandy interprété par Jean-Claude Brialy.
Bernadette Lafont était venue à plusieurs reprises au festival, et avait gardé des liens privilégiés avec La Roche-sur-Yon. Nous sommes heureux de lui dédier cette 4ème édition.
À mercredi !


Vendeeinfo
15/10/2013